Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Évolution de la leishmaniose cutanée en Algérie. Quel impact du climat ? - 07/08/14

Doi : 10.1016/j.respe.2014.06.153 
M. Taleb, S. Bradai
 Département épidémiologie et médecine préventive, Université Djillali Liabès-Sidi Bel Abbès, Algérie 

Résumé

Introduction

Les maladies à transmission vectorielle (MTV) ont connu une explosion ces dernières années en Algérie. Leur incidence a été multipliée par 5 de 1989 à 2012, passant de 5,23 à 27,12 cas pour 100 000 habitants. Le tableau est essentiellement dominé par la leishmaniose cutanée (LC). L’hypothèse à cette explosion est la pullulation des vecteurs suite à des changements survenus dans leurs écosystèmes, sachant que le facteur climatique joue un rôle prépondérant.

Méthode

Une revue de la littérature des bulletins épidémiologiques publiés par l’Institut national de santé publique est analysée depuis 1989 sur les tendances évolutives des (LC) et l’effet des changements climatiques observés ces dernières décennies sur leur développement.

Résultats

Longtemps confinée au foyer historique de Biskra des hauts plateaux, elle connaît depuis une vingtaine d’année une extension dans les régions steppiques semi-arides du pays. Elle a connu trois pics : en 1991 (15,57cas pour 100 000 habitants), 1997 (34,44 pour 100 000 habitants) et 2010 (25,77 pour 100 000 habitants). La LC représente 90 % des MTV déclarées par les services de santé, justifiant ainsi son étude. Les paramètres qui interviennent le plus dans son développement sont les températures moyennes des 4e et 5e mois qui précèdent l’incidence. Ceci indique que des températures moyennes élevées peuvent contribuer à créer des conditions particulières favorables au développement du phlébotome après quatre à cinq mois.

Discussion

Au terme de cette étude d’approche, il apparaît que les facteurs climatiques jouent un rôle prépondérant dans l’émergence de la LC vers d’autres régions du pays.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Leishmaniose cutanée, Climat, Évolution, Incidence


Plan


© 2014  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 62 - N° S5

P. S219 - septembre 2014 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • La saison influe-t-elle sur la survenue de la tuberculose dans la ville d’Antananarivo ?
  • E.J. Rakotonirina, H. Rakoto Ramambason, L. Ravaoarisoa, J.D.M. Rakotomanga
| Article suivant Article suivant
  • Les intoxications au monoxyde de carbone (CO) liées à l’équipement de production de chauffage ou d’eau chaude au domicile : caractéristiques du logement et facteurs environnementaux, France métropolitaine, 2010–2013
  • A. Verrier, J.-M. Thiolet, groupes régionaux de lutte contre les intoxications au monoxyde de carbone Agences régionales de santé, Centres antipoison et de toxicovigilance, Laboratoire central de la Préfecture de police, Services communaux d’hygiène et de santé

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.