Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Surcharge pondérale et obésité chez les adolescents scolarisés de la ville de Monastir (Tunisie) en 2011 - 07/08/14

Doi : 10.1016/j.respe.2014.06.158 
S. El Mhamdi a, H. Aounallah-Skhiri b, c, Y. Mejdoub b, F. Trimech d, M. Hsairi b, c, H. Essid d, K. Ben Salem a
a Service de médecine préventive et d’épidémiologie, CHU de Monastir, Tunisie 
b Institut national de la santé publique, Tunis, Tunisie 
c Laboratoire de recherche SURVEN (Surveillance et épidémiologie nutritionnelles en Tunisie), INNTA, Tunis, Tunisie 
d Service de médecine scolaire et universitaire, Direction régionale de santé de Monastir, Tunisie 

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 2
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Introduction

La transition épidémiologique et socioéconomique que subit la Tunisie a fait hisser les maladies cardiovasculaires au premier rang des soucis de santé. L’objectif de ce travail était d’évaluer la surcharge pondérale et l’obésité chez les adolescents scolarisés de la ville de Monastir et d’identifier les habitudes de vie qui les exposent à ces problèmes de santé.

Méthodes

Il s’agit d’une étude transversale réalisée auprès d’un échantillon représentatif des collégiens et lycéens scolarisés au niveau des structures publiques de la ville de Monastir. L’outil d’investigation était un questionnaire auto-administré comportant les caractéristiques sociodémographiques et comportementales des élèves. Les mesures anthropométriques (poids, taille, tour de taille) et trois prises de la tension artérielle étaient également enregistrées. La corpulence était évaluée selon l’Indice de masse corporelle et les seuils de l’Organisation mondiale de la santé 2007.

Résultats

Au total, 1759 élèves ont été inclus dans ce travail dont 54 % étaient des filles. L’âge moyen était de 15,5±2,3ans avec des extrêmes de 11 à 22ans. Parmi les adolescents de l’étude 33,7 % ne pratiquaient pas la marche et 46,9 % n’avaient aucune pratique sportive. Concernant les habitudes alimentaires, la consommation de sucreries et de « fast food » était supérieure à 4 fois par semaine chez 41,5 et 60,6 % respectivement. La prévalence de la surcharge pondérale était de 17,8 % (>+1DS) et de 13,1 % (+1DS/+2DS) et celle de l’obésité était de 4,7 %.

Conclusion

Nos résultats suggèrent qu’en plus des mesures de prévention primaire, la promotion d’une bonne hygiène de vie devrait s’intéresser aux adolescents et aux jeunes. Cette prévention nécessite des actions sur des facteurs environnementaux et individuels afin d’augmenter les chances d’adoption d’un style de vie sain chez ces jeunes.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2014  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 62 - N° S5

P. S220-S221 - septembre 2014 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Insécurité alimentaire des femmes recourant à l’aide alimentaire : associations avec l’obésité. Abena 2011–2012
  • K. Castetbon, C. Méjean, D. Grange, H. Escalon, C. Vincelet, M. Vernay
| Article suivant Article suivant
  • Les dépenses de soins dentaires des personnes âgées vivant à domicile en France
  • L. Lupi-Pégurier, B. Davin, A. Paraponaris, B. Ventelou

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.