Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Développement des compétences des médecins généralistes en matière de prise en charge du diabète, Kenitra, Maroc - 07/08/14

Doi : 10.1016/j.respe.2014.06.170 
A. Idrissi a, M. Guedira b, G. Kegels c, A. Leveque d
a École nationale de santé publique, Ministère de la Santé, Rabat, Maroc 
b Faculté des sciences de l’éducation, Université Mohamed V Souissi, Rabat, Maroc 
c Institut de médecine tropicale, Anvers, Belgique 
d École de santé publique, Université Libre de Bruxelles, Bruxelles, Belgique 

Résumé

Introduction

Dans un contexte de pénurie aiguë en personnel de santé et d’émergence des maladies chroniques au Maroc, notre étude s’est proposé d’identifier les compétences nécessaires aux médecins généralistes (MG) en première ligne (PL) pour prendre en charge les diabétiques, et d’en évaluer les insuffisances.

Méthodes

Plusieurs experts, cliniciens et gestionnaires aux niveaux central et local, intervenants dans la prise en charge (PEC) du diabète, ont participé à un groupe nominal et ont permis d’identifier 22 compétences réparties en neuf domaines, nécessaires à la PEC du diabète. Ces compétences ont été soumises par questionnaire à l’ensemble des 82 MG exerçant en PL publique de Kenitra, pour évaluer le degré d’importance, faisabilité et maîtrise de chacune des compétences, et déterminer les écarts.

Résultats et discussion

Au total, 89 % des MG ont répondu, 2/3 de sexe féminin, 2/3 exercent en urbain, leur âge moyen est de 46ans. L’avis des MG concorde avec les experts quant à l’importance des compétences liées au dépistage, diagnostic et traitement du diabète, PEC des situations d’urgence et promotion du mode de vie sain. Mais ces avis divergent pour le dépistage des complications et l’éducation des patients. Par ailleurs, l’écart reste important pour certaines compétences : prescription de l’insuline, dépistage des complications micro-vasculaires, PEC du diabète chez la femme enceinte, collaboration avec d’autres intervenants, coordination des soins et gestion des médicaments.

Conclusions

Pour développer les compétences des MG et améliorer la PEC du diabète, toute formation devrait tenir compte des besoins réels et cibler les compétences présentant des insuffisances ressenties.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Évaluation, Compétences, Médecins généralistes, Diabète


Plan


© 2014  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 62 - N° S5

P. S224 - septembre 2014 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • P4-5 Évaluation du stage de médecine familiale par les internes en médecine, Sousse-Tunisie
  • M. El Ghardallou, T. Ajmi, C. Zedini, J. Sahli, M. Limam, A. Mtiraoui
| Article suivant Article suivant
  • Effet de la formation continue en matière du diabète sur la motivation du personnel soignant, Rabat, Maroc
  • A. Idrissi, G. Massah

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.