Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Virus de l’immunodéficience humaine (VIH) chez les travailleuses du sexe au Sénégal : facteurs associés et tendance - 07/08/14

Doi : 10.1016/j.respe.2014.06.196 
D. Cisse a, M. Alary b, R. Beaudry c, M. Thiandoum d
a Faculté de médecine, pharmacie et odontologie, UCAD, Sénégal 
b Unité de recherche en santé des populations, Centre hospitalier affilié universitaire de Québec, Canada 
c Projet SIDA 3- Sénégal, Centre de coopération internationale en santé et développement, Québec, Canada 
d Alliance nationale de lutte contre le sida, Sénégal 

Résumé

Introduction

Les travailleuses du sexe (TS) sont considérées comme un groupe noyau de dissémination du VIH. Cette étude vise à déterminer la prévalence de l’infection à VIH, les facteurs qui lui sont associés et sa tendance.

Méthode

Il s’agissait d’une étude de prévalences répétées en 2003, 2006 et 2010 ; d’abord les données comportementales et de santé de 2003 étaient recueillies auprès de 251 TS dans deux zones d’intervention du Projet SIDA 3, Tambacounda et Rufisque au Sénégal ; ensuite les données de prévalence de 2006 et 2010 étaient fournies par l’enquête nationale de surveillance combinée (ENSC). Les prélèvements vaginal et sanguin ont été respectivement analysés au laboratoire par « Polymerase Chain Reaction » (PCR) pour la détection de gonocoque ou chlamydia et par « Enzyme Linked Immuno Sorbent Assay » (ELISA) pour le VIH. Les proportions et les données continues ont été respectivement comparées en utilisant les tests du Chi2 ou exact bilatéral de Fisher et le test t de Student.

Résultats

En 2003, la prévalence du VIH était de 26,9 % ; l’âge, le nombre d’épisodes d’infections sexuellement transmissibles (IST) dans la vie et le nombre de partenaires dans la dernière semaine de travail restaient ensemble tous significativement associés au VIH. En 2006 et 2010, la prévalence était respectivement de 19,8 % et de 18,5 %. Ces données montrent une tendance vers la baisse de l’infection à VIH au Sénégal.

Discussion

La prévention des facteurs associés au VIH et notamment la surveillance des IST constitue une bonne stratégie pour mieux lutter contre le VIH.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Travailleuses du sexe, Facteurs associés au VIH, prévalence du VIH, tendance du VIH, Sénégal


Plan


© 2014  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 62 - N° S5

P. S232 - septembre 2014 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Les hépatites virales – Exploration d’une base de données exhaustive du CHU de Sidi Bel Abbès, Algérie
  • S. Bradai, M. Taleb
| Article suivant Article suivant
  • Séroprévalence des anticorps anti-hépatite virale E (HVE) à l’hôpital militaire d’instruction Mohamed V de Rabat, Maroc
  • L. Lahlou, E. Bouaiti, K. Sbai, J. Kessouati, R. Razine, M. Mrabet

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.