Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Situation épidémiologique des fièvres éruptives de 2010 à 2012, Préfecture de Rabat, Maroc - 07/08/14

Doi : 10.1016/j.respe.2014.06.200 
A. Saadi a, A. Boufars b, E. Raoui c, N. Benneni Mechita a, M. Mrabet a, R. Razine a
a Faculté de médecine et de pharmacie, Rabat, Maroc 
b Hôpital militaire Mohammed V, Rabat, Maroc 
c Cellule préfectorale d’épidémiologie, Rabat, Maroc 

Résumé

Introduction

Les fièvres éruptives sont des maladies infectieuses qui posent un problème de santé publique. Le Maroc a adopté la résolution de l’élimination de la rougeole à l’horizon 2010. Il possède un système de surveillance épidémiologique efficace basé sur la déclaration obligatoire. L’objectif de cette étude est de décrire la situation épidémiologique des fièvres éruptives à la préfecture de Rabat (Maroc) de 2010 à 2012 à partir du registre de la surveillance épidémiologique.

Matériels et méthodes

Nous avons effectué une étude descriptive concernant les cas de fièvres éruptives notifiées à la préfecture de Rabat au Maroc de 2010 à 2012. Les données puisées à partir de la base de données provinciale de la Cellule préfectorale d’épidémiologie de Rabat. L’analyse des données a été réalisée grâce au logiciel statistique SPSS13.0.

Résultats

Durant les années d’étude, 104 cas de fièvres éruptives ont été notifiées, l’année 2010 a connu le plus grand nombre de cas 56 (54,4 %), le sexe masculin était le plus touché 66 cas (64,7 %). Soixante-huit cas (80 %) avaient reçu la première dose de vaccin contre la rougeole, le prélèvement salivaire était le plus couramment effectué (40 cas soit 39,2 %), l’éruption maculo-papuleuse généralisée était présente chez 100 % des cas suivie de la fièvre chez 89 cas (86,4 %). La biologie a confirmé le diagnostic de rougeole chez 17 cas (16,3 %) et de rubéole chez 2 cas (3,7 %).

Conclusion

Le Maroc possède un système de surveillance, une capacité de recherche et de riposte les plus développés au monde arabe concernant les fièvres éruptives.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2014  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 62 - N° S5

P. S233 - septembre 2014 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Genre, accès et résultat du traitement antirétroviral au Burkina Faso
  • N. Meda, W.L.C. Tapsoba, I. Traore, Y.J. Drabo
| Article suivant Article suivant
  • La performance du système de référence et contre-référence des patients tuberculeux infectés par le VIH dans le Département du Littoral au Bénin
  • J. Saizonou, A. Kpozèhouen, J. Guédégbé Capo-Chichi, V. Mongbo, D. Capo-Chichi, M. Makoutodé

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.