Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Statut biologique et ingérés en micronutriments chez des femmes et des jeunes enfants, Burkina Faso - 07/08/14

Doi : 10.1016/j.respe.2014.06.247 
P. Allemand a, L. Nikiema b, A.A. Kossivavi a, M. Moursi c, F.F. De Moura c, Y. Martin-Prevel a
a IRD–UMR 204 Nutripass, IRD-UM2-UM1, Montpellier, France 
b Institut de recherche en sciences de la santé (IRSS), Ouagadougou, Burkina Faso 
c HarvestPlus, c/o International Food Policy Research Institute, Washington DC, États-Unis 

Résumé

Introduction

La biofortification est une stratégie prometteuse pour lutter contre les carences en micronutriments en pays défavorisés. La mise au point de telles stratégies nécessite d’établir la part des carences provenant d’ingérés trop faibles. Une étude a été réalisée dans ce but auprès d’enfants âgés de 36 à 59 mois et leurs mères en milieu rural au Burkina Faso.

Méthodes

Une enquête transversale sur échantillon aléatoire de 480 couples mère-enfant a été effectuée en 2010. La mesure de la consommation alimentaire a été faite par rappel des 24-heures avec répétition sur un sous-échantillon. Les ingérés ont été exprimés par la probabilité d’adéquation (PA) aux ingérés moyens recommandés pour chaque micronutriment (fer, zinc, vitamine A). Les biomarqueurs sériques des micronutriments ont été dosés chez 180 mères-enfants (diagnostic des carences par rapport aux seuils internationaux). Les relations entre biomarqueurs et ingérés ont été étudiées par modèles de régression linéaire multiple.

Résultats

Les PA moyennes pour le fer, zinc et vitamine A étaient respectivement de 49 %, 87 % et 48 % parmi les femmes et de 61 %, 95 % et 58 % chez les enfants. Les prévalences de faibles ferritine, zinc et rétinol sériques étaient respectivement de 4,0 %, 39,4 % et 12,0 % chez les femmes et de 1,5 %, 63,7 % et 24,8 % chez les enfants. En modèle multivarié, les faibles ingérés n’apparaissaient pas liés au statut biologique, pour aucun des micronutriments considérés.

Discussion

Des biomarqueurs plus appropriés des carences en micronutriments ainsi que des mesures plus précises des ingérés, notamment tenant compte du niveau d’absorption des micronutriments, sont nécessaires pour établir ces relations au niveau individuel.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Micronutriments, Statut biologique, Ingérés alimentaires, Burkina Faso


Plan


© 2014  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 62 - N° S5

P. S247 - septembre 2014 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Quelles alternatives à la fermeture des écoles pour la transmission de la grippe ?
  • N. Voirin, C. Payet, C. Régis, J.-F. Pinton, B. Lina, P. Vanhems
| Article suivant Article suivant
  • Caractéristiques épidémiologiques et chronologiques de la prématurité dans la région de Monastir (Tunisie) entre 1994 et 2012
  • A. Ben Salah, S. El Mhamdi, I. Bouanèn, K. Ben Salem, M.S. Soltani

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.