Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Éthnologie de la maltraitance familiale envers les personnes âgées démentes, Brazzaville, Congo - 07/08/14

Doi : 10.1016/j.respe.2014.06.263 
C.M. Dubreuil a, G. Kehoua b, B. Bandzouzi b, M. Guerchet b, P. Nubukpo a
a Université de Limoges, Faculté de médecine, Laboratoire UMR Inserm 1094 Neuro-épidémiologie tropicale, Limoges, France 
b Service de neurologie. CHU, Brazzaville, Congo 

Résumé

Introduction

Le vieillissement de la population au Congo pose un problème de santé publique majeur : les personnes âgées sont de plus en plus exclues des pratiques de solidarité familiale.

Méthodes/Objectifs

Enquête ethnologique et approche qualitative, 65 entretiens semi-directifs auprès de personnes âgées diagnostiquées démentes et de leurs proches, en milieu rural et urbain. Réalisée en janvier-février 2014 au Congo Brazzaville par un épidémiologiste parlant la langue locale, elle est analysée par un ethnologue, afin de comprendre les relations familiales entre les personnes âgées démentes et leurs parents proches et de déterminer les causes de l’exclusion dont elles sont victimes.

Résultats

Les personnes âgées démentes ne sont pas (ou peu) soutenues par leurs proches. La maltraitance surgit après des évènements familiaux tragiques (deuil, maladie, stérilité…). Les femmes sont plus maltraitées que les hommes (privation de soins, de nourriture, coups, isolement…). L’accusation de sorcellerie est omniprésente pour justifier la maltraitance. Le soupçon est d’autant plus fort que les revenus sont faibles et que la personne âgée est sans ressource et/ou ne peut contribuer aux dépenses familiales. Les proches qui se disent ensorcelés cherchent un coupable. La conviction de la population congolaise quant à la réalité de la force de nuisance de la sorcellerie est clairement révélée dans cette enquête.

Discussion

La présence de la sorcellerie dans la culture congolaise entrave les efforts déployés pour améliorer la santé des personnes vulnérables : comment lutter contre ce fléau culturel ? L’épidémiologie peut-elle contribuer à atténuer ce phénomène social ?

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Maltraitance, Personnes âgées, Sorcellerie, Congo Brazzaville


Plan


© 2014  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 62 - N° S5

P. S252 - septembre 2014 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Évaluation du système de surveillance des piqûres et envenimations scorpioniques du Maroc
  • M. Addahbi, A. Khattabi, G. El Oufir, R. Souleymani
| Article suivant Article suivant
  • L’Observatoire Rhône-Alpes du traumatisme : les accidents des 20–24 ans. Département de l’Ain, Région Rhône-Alpes, France
  • B. Gadegbeku, A. Ndiaye, L. Chossegros, B. Laumon

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.