Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Signes cliniques de la rosacée - 23/08/14

Doi : 10.1016/S0151-9638(14)70152-8 
J.-L. Schmutz
 Département de dermatologie et allergologie, CHU Nancy – BSM, 6 rue du Morvan, 54500 Vandœuvre-Lès-Nancy, France 

*Correspondance.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 7
Iconographies 6
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

La rosacée est une dermatose faciale chronique de nature inflammatoire caractérisée par des poussées d’exacerbation et de rémission. Le diagnostic de rosacée repose sur des critères cliniques précis ; l’atteinte centro-faciale survenant entre 30 et 50 ans est caractéristique. La maladie touche plus volontiers la femme et les sujets de phototype clair, en particulier originaires du nord de l’Europe.

Plusieurs classifications de la maladie existent. Pour les Français, la classification en 4 stades d’Édouard Grosshans fait référence. Le stade I est celui des bouffées vasomotrices, le stade II celui de l’érythrocouperose, le stade III celui des papules et des pustules et le stade IV celui du rhinophyma. Les écoles allemandes n’en distinguent que trois se rapprochant de la classification des experts de la National Rosacea Society (NRS). Il est décrit quatre sous-types :

1. rosacée érythémato-télangiectasique ;
2. rosacée papulo-pustuleuse ;
3. phymas ;
4. rosacée oculaire.

Le patient peut entrer dans la maladie par n’importe quel stade.

Aspects cliniques de la rosacée

Le stade I ou « stade des flushes » débute parfois très tôt, dès l’âge de 20 ans, par la survenue d’un érythème paroxystique du visage pouvant être associé à une hyperémie conjonctivale. Ces flushes surviennent en période post-prandiale, lors de variations importantes de température ou après absorption d’alcool ou de boisson chaude.

Le stade II ou rosacée érythrocouperosique correspond à un érythème permanent du visage parsemé de télangiectasies.

Le stade III est le plus caractéristique de la maladie. Sur un fond érythémato-couperosique apparaissent des papules et des pustules qui évoluent par poussées.

Le stade IV est l’apanage du sexe masculin et se caractérise essentiellement par la survenue de rhinophyma.

Il n’y a pas de consensus concernant la description des formes cliniques de la rosacée. Une forme particulière est reconnue par la NRS : la rosacée granulomateuse ou lupoïde qui se caractérise par la présence sur les joues et les régions péri-orificielles de papules jaunâtres ou brunâtres. La rosacée oculaire est fréquente et doit être systématiquement recherchée chez tout patient atteint de rosacée. La rosacée stéroïdienne est une complication de l’utilisation des dermocorticoïdes sur le visage. La rosacée fulminans survient chez les femmes jeunes, de façon brutale avec apparition de papules, de pustules et de sinus profonds purulents. Le traitement fait appel à l’association corticoïdes généraux et isotrétinoïne. La rosacée existe également chez l’enfant.

La connaissance clinique de la rosacée ainsi que de ses formes cliniques est indispensable car un traitement bien conduit peut changer la vie des patients.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Rosacea is a chronic inflammatory dermatosis characterized by outbreaks of exacerbation and remission. The diagnosis of rosacea based on specific clinical criteria, mainly centrofacial erythema occurring between 30 and 50 years. The disease predominates in women, in light phototype, especially from Northern Europe. Several classifications of the disease exist. In France, Edouard Grosshans described four stages. Stage I is that of flushing, stage II is that of erythrocouperosis, stage III papules and pustules and stage IV rhinophyma. German schools described only 3 stages, like experts from the National Rosacea Society (NRS), who described four subtypes:

1. erythematotelangiectatic rosacea;
2. papulopustular rosacea;
3. phymas;
4. ocular rosacea.

The patient can enter the disease at any stage.

Clinical aspects of rosacea

Stage I (flushes) sometimes starts very early at the age of 20 years by the occurrence of paroxysmal facial erythema that might be associated with conjunctival hyperemia. Flushes occur after meals, sudden change in temperature or absorption of alcohol or hot drinks.

Stage II or erythrocouperosis comprises permanent facial erythema with telangiectasia.

Stage III is the most characteric of the disease. On the erythematous background patient develop outbreak of papules and pustules.

Stage IV is mainly observed in males and is characterized mainly by rhinophyma. There is no consensus regarding the description of the other variants. NRS describe a particular subtype, granulomatous or lupoid rosacea, characterized by yellowish or brownish papules of the cheeks and peri-orificial areas. Ocular rosacea is common and should be systematically looked for in all patients with rosacea. Steroid rosacea is a complication of topical corticosteroids use on the face. Fulminant rosacea occurs abruptly in young women, who develop papules, pustules and deep purulent sinuses. Treatment includes the combination of systemic corticosteroids and isotretinoin. Rosacea is also possible in children. Clinical knowledge of rosacea and its clinical forms is essential for appropriate treatment, that can change the patients’life.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Rosacée, Rosacée fulminans, Rosacée lupoïde, Rhinophyma, Rosacée oculaire

Keywords : Rosacea, Rosacea fulminans, Lupoid rosacea, Rhinophyma, Ocular rosacea


Plan


© 2014  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 141 - N° S2

P. S151-S157 - septembre 2014 Retour au numéro
Article suivant Article suivant
  • Physiopathologie de la rosacée
  • B. Cribier

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.