Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

La cyclosporine induit-elle une dysfonction endothéliale chez la souris Black-6 ? - 30/08/14

Doi : 10.1016/j.annfar.2014.07.172 
S. Ponsonnard 1, , J. Javellaud 2, L. Botelle 2, P. Marquet 2, J.-M. Achard 2
1 Anesthésie Réanimation, CHU de Limoges 
2 UMR S850, Inserm, Limoges, France 

Auteur correspondant.

Résumé

Introduction

L’altération fonctionnelle endothéliale joue un rôle central dans la toxicité vasculaire de la cyclosporine A (CyA). Les modèles animaux habituellement utilisés dans la recherche sur les complications vasculaires de la CyA font appel à des souris Swiss. Pour des raisons propres à notre laboratoire, nous avons eu besoin d’utiliser des souris Black-6 (C57 BL/6). L’objectif de cette étude était d’établir si le traitement chronique de souris Black-6 en régime désodé par la CyA permettait l’observation d’une dysfonction endothéliale.

Matériel et méthodes

Des souris Black-6 males de six semaines ont été randomisées en deux groupes (n=6 par groupe) et traitées pendant 30j : un groupe témoin (véhicule : huile d’olive) et un groupe traité par la CyA (30mg/kg/j). Les traitements ont été administrés quotidiennement par voie sous-cutanée. Un régime hyposodé (régime à 0,008 % de sodium ; U8958A01R–0105) a été imposé. Après le sacrifice, l’aorte abdominale était prélevée et deux anneaux aortiques de 3mm d’épaisseur étaient suspendus dans une cuve thermostatée, entre deux fils inoxydables connectés à un capteur de force isométrique (Kent, WPI ; États-Unis), lui-même relié à un système d’acquisition de données (PowerLab, AD Instruments, Australie). Après l’étirement optimal, à une tension de 0,75g, et l’équilibration, une précontraction était provoquée par ajout de phényléphrine (10−6M). Après retour à l’équilibre, une nouvelle contraction était provoquée par phényléphrine (10−6M). Les anneaux sont ensuite relaxés par l’addition cumulative de concentrations croissantes d’acétylcholine (10−6, 3×10−6, 10−5, 3×10−5, 10−4). Enfin, du nitroprussiate de sodium est ajouté, afin d’obtenir une vasodilatation endothélium dépendante maximale. Les différences entre les courbes ont été comparées par Anova pour mesures répétées.

Résultats

Les moyennes des courbes sont présentées dans la Fig. 1.

Discussion

L’administration chronique de CyA entraîne, dans ce modèle, la survenue d’une altération de fonction endothéliale, comme chez la souris Swiss. Toutefois, l’allure de la courbe est différente : elle présente chez les souris Black-6 un aspect biphasique avec une relaxation initiale, puis un nouvel état de contraction, observé pour les doses les plus importantes d’acétylcholine. L’effet d’espèce est l’hypothèse la plus séduisante : il est possible que chez la souris Black-6 les fortes concentrations d’acétylcholine soient responsables d’une vasoconstriction endothélium indépendante, médiée par un récepteur musculaire lisse qui pourrait être un récepteur muscarinique, par exemple le récepteur M3. La vasoconstriction ainsi induite pourrait être à l’origine de la différence de réponse observée lors de l’administration d’Angiotensine IV dans les dysfonctions endothéliale induite par le diabète et celle induite par la CyA [1]. L’hypothèse du rôle d’un récepteur muscarinique doit être vérifiée en réitérant l’expérience en présence d’un inhibiteur spécifique.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2014  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 33 - N° S2

P. A104 - septembre 2014 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Évaluation de l’efficacité du sugammadex rapporté au poids idéal chez des patients obèses morbides pour réverser un bloc neuromusculaire profond induit par du rocuronium
  • N. Rousseau, T. Loupec, D. Frasca, O. Mimoz, B. Debaene
| Article suivant Article suivant
  • Le récepteur B1 de la bradykinine : cible thérapeutique potentielle de l’hyperperméabilité vasculaire du sepsis
  • S. Ruiz, V. Merlet-Dupuy, M. Buléon, F. Vardon, J.-M. Conil, I. Tack, O. Fourcade, V. Minville

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.