Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Intérêt de la cartographie fongique en transplantation hépatique - 30/08/14

Doi : 10.1016/j.annfar.2014.07.186 
M. Colnot 1, , L. Khoy-Ear 1, 2, A. Toussaint 1, 2, F. Bert 1, 2, P.-S. Abback 1, 2, C. Fragnoli 1, 2, F. Dondero 1, 2, C. Paugam-Burtz 1, 2
1 Hôpitaux Universitaires Paris Nord Val de Seine, Beaujon, AP–HP, Clichy 
2 Université Paris VII, René-Diderot, Paris, France 

Auteur correspondant.

Résumé

Introduction

Lors de la transplantation hépatique (TH), la candidose invasive (CI) est associée à une morbi-mortalité postopératoire importante [1]. Les recommandations préconisent une prophylaxie antifongique chez les patients présentant au moins 2 facteurs de risque (FDR) parmi les suivants : retransplantation, créatininémie préopératoire supérieure à 177μmol/L, anastomose bilio-digestive, transfusion massive peropératoire, durée opératoire prolongée et colonisation fongique en périopératoire de TH [2]. Les données sur l’intérêt du dépistage de la colonisation fongique dans ce contexte sont pauvres et anciennes. Ce travail a pour but d’évaluer l’apport de la cartographie fongique chez les patients transplantés hépatiques.

Matériel et méthodes

Étude monocentrique rétrospective à partir d’une base de données prospective des TH de janvier 2010 à décembre 2013. Les patients ayant bénéficié d’une cartographie fongique sont étudiés. Une cartographie fongique positive est définie par la présence de levures sur au moins 2 sites non contigus, en l’absence de signe d’infection. Le diagnostic de CI est retenu en cas d’infection fongique prouvée : candidémie, péritonite ou infection de liquide d’ascite. L’écologie fongique, la réalisation d’une prophylaxie antifongique, la survenue d’une CI, la mortalité en réanimation et les FDR de CI ont été étudiés en analyse univariée. Les résultats sont exprimés en médiane [intervalles interquartiles], en nombre (pourcentage) et analysés par des tests non paramétriques.

Résultats

Sur 426 TH réalisées entre 2010 et 2013, 68 patients (78 TH) présentant au moins 1 FDR ont eu une cartographie fongique (délai entre TH et réalisation de la cartographie fongique : 3 [1–7,5] jours). La mortalité en réanimation de cette population était de 29 %. 46 cartographies (68 %) sont positives (Fig. 1). Aucun facteur de risque de colonisation fongique n’a pu être mis en évidence. 19 (33 %) patients ont présenté une CI (délai entre TH et survenue de CI : 12,5 [6,75–19,25] jours). La mortalité en réanimation associée à une CI était de 3 patients sur 19 (16 %). Parmi les 14 patients ayant eu une cartographie positive et développé une CI, 13 (93 %) se sont infectés au même germe (Tableau 1, Fig. 1).

Discussion

Dans cette population de transplantés hépatiques à haut risque d’infection fongique, recevant une prophylaxie antifongique dans 59 % des cas, les résultats de la cartographie fongique ne semblent pas associés au risque de CI ultérieure. Ceci reste à confirmer sur une population plus importante.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2014  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 33 - N° S2

P. A112 - septembre 2014 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Contribution du 1,3-béta-d-glucane (BDG) dans le diagnostic des candidoses invasives après transplantation hépatique
  • A. Bouhlel, E. Levesque, S. El Anbassi, F. Botterel, G. Dhonneur, J.-C. Merle
| Article suivant Article suivant
  • Infection à cytomégalovirus chez le patient brûlé grave
  • J. Bordes, S. Hraiech, S. Lehingue, C. Nguyen, E. Dantzer, E. Meaudre

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.