Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Évaluation de la performance d’un échographe portatif miniaturisé (Vscan™) pour l’échographie pulmonaire en réanimation - 30/08/14

Doi : 10.1016/j.annfar.2014.07.214 
P. Garçon 1, , C. Arbelot 1, R. Deransy 1, H. Brisson 1, C. Vezinet 1, Q. Lu 1, J.-L. Golmard 2, J.-J. Rouby 1
1 Réanimation polyvalente, département d’anesthésie-réanimation 
2 Unité de recherche clinique, hôpital Pitié-Salpêtrière, Paris, France 

Auteur correspondant.

Résumé

Introduction

L’échographie transthoracique permet un examen complet des poumons au lit du patient. Elle est plus précise que la radiographie thoracique et plus accessible que la tomodensitométrie [1]. Des échographes portatifs miniaturisés ont montré de bonnes performances dans le cadre de l’échographie cardiaque [2] et pour la détection des épanchements pleuraux [3]. Le but de cette étude était de comparer les performances d’un échographe miniaturisé, le Vscan™ (GE Healthcare) à celles d’un échographe classique, l’Acuson CV70 (Siemens) dans le cadre de l’échographie pulmonaire en réanimation.

Matériel et méthodes

Le critère d’inclusion était tout patient majeur hospitalisé en réanimation nécessitant la réalisation d’une échographie pulmonaire. Les critères de non-inclusion étaient les facteurs rendant impossible l’étude du poumon en intégralité. Chaque patient était examiné successivement avec le Vscan™ puis avec l’Acuson™ par deux opérateurs indépendants. Le thorax était divisé en 12 régions d’intérêt. Chacune de ces régions était examinée et un chiffre était attribué en fonction du résultat : 0 pour le poumon normal, 1 en cas de syndrome interstitiel, 2 en cas de syndrome alvéolaire et 3 pour les consolidations pulmonaires. Les scores de ces 12 régions étaient additionnés pour obtenir un Lung Ultrasound Score (LUS) allant de 0 à 36. La présence d’un épanchement pleural était également notée. L’objectif principal était de comparer les LUS mesurés avec les deux échographes pour chaque patient, par la méthode de Bland et Altman avec calcul du coefficient de corrélation intraclasse. Les objectifs secondaires étaient d’évaluer la performance diagnostique du Vscan™ pour l’aération pulmonaire normale, le syndrome alvéolo-interstitiel, les consolidations pulmonaires et l’épanchement pleural en calculant le coefficient Kappa pour chacun de ces items. La variabilité intra- et inter-observateurs était évaluée pour les deux échographes par calcul du Kappa.

Résultats

Soixante-neuf patients de réanimation on été inclus sur 3 mois. L’analyse de Bland et Altman montrait un biais de 0,32 entre les deux appareils mais avec des limites d’agrément comprises entre -7,51 et 8,15. Le coefficient de corrélation intra-classe était de 0,80 [0,70–0,87]. La performance diagnostique du Vscan™ était bonne pour la détection des consolidations pulmonaires et des épanchements pleuraux, moyenne pour l’aération normale et médiocre pour le syndrome alvéolo-interstitiel. La variabilité intra- et inter-observateurs était satisfaisante : Kappa à 0,75 et 0,64 pour l’Acuson™ et Kappa à 0,71 et 0,72 pour le Vscan™. (Tableau 1, Fig. 1).

Discussion

Le Vscan™ apparaît comme une alternative intéressante aux échographes classiques, du fait de sa petite taille qui le rend facile à transporter et à nettoyer. Il ne peut pas remplacer l’échographe classique pour le calcul du LUS au vu des limites d’agrément élevées au Bland et Altman. Ses performances sont bonnes pour le diagnostic d’épanchement pleural, de consolidation pulmonaire et d’aération pulmonaire normale.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2014  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 33 - N° S2

P. A129-A130 - septembre 2014 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Échographie pleurale pour la détection et la quantification des épanchements liquidiens: évaluation d’une formation limitée destinée aux internes de réanimation
  • T. Duvoid, F. Dalmay, E. Begot, A.-L. Fedou, C. Hodler, A. Grumann, M. Clavel, N. Pichon, B. François, P. Vignon
| Article suivant Article suivant
  • Impact de l’introduction de l’échographie pleuro-pulmonaire dans une unité de réanimation sur le nombre de radiographies et scanners thoraciques prescrits
  • A. Cornesse, L. Zieleskiewicz, C. Brun, E. Hammad, C. Vigne, B. Meyssignac, A. Remacle, F. Antonini, C. Arbelot, K. Chaumoitre, C. Martin, M. Leone

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.