Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Complications postopératoires graves après transplantation hépatique - 30/08/14

Doi : 10.1016/j.annfar.2014.07.031 
B. Devigne , N. Steer, M. Gazon, Z. Schmitt, F. Aubrun
 Département d’Anesthésie-Réanimation, Hôpital de la Croix-Rousse, Hospices Civils de Lyon, Lyon, France 

Auteur correspondant.

Résumé

Introduction

Le nouveau système d’attribution des greffons défini par l’Agence de la biomédecine et en vigueur depuis le 6 mars 2007 est basé sur le calcul d’un « score Foie » multicritères. Ceci permet l’accès à la transplantation hépatique (TH) à des patients présentant une cirrhose évoluée pouvant conduire à de multiples défaillances d’organes. Ainsi, certains patients bénéficient même d’une TH au décours d’épisodes de décompensation sévère nécessitant une hospitalisation en réanimation. Or, la TH chez ces patients à risque est plus à même d’induire des complications postopératoires graves potentiellement délétères pour le greffon voire pour la survie du patient. L’objectif de cette étude était d’évaluer la survenue de complications postopératoire graves après TH et de comparer leur incidence chez les patients Child C aux autres patients (Child A et B).

Matériel et méthodes

Il s’agit d’une étude de cohorte rétrospective évaluant l’ensemble des patients ayant bénéficié d’une TH entre janvier 2011 et décembre 2012. Nous avons recueilli, au cours de la première année après TH, les complications postopératoires graves suivantes : reprise chirurgicale, infection, insuffisance rénale chronique (IRC) avec clairance de la créatinine inférieure à 60mL/min, nécessité de dialyse au long cours, nécessité de réhospitalisation en réanimation et décès. Dans un deuxième temps, nous avons comparé la survenue de ces complications parmi les patients transplantés lors d’un séjour en réanimation aux autres patients Child C.

Résultats

Nous avons inclus 100 patients. La nécessité d’une reprise chirugicale, la survenue d’une infection, le développement d’une insuffisance rénale chronique étaient statistiquement plus fréquents dans chez les patients Child C (Tableau 1 et Fig. 1). Aucune différence statistique n’était retrouvée pour la dialyse chronique, la réhospitalisation en réanimation et la mortalité. Vingt-trois patients Child C (soit 36,5 % des patients Child C) ont été transplantés lors d’un séjour en réanimation. Ils ne présentaient pas, de manière statistiquement significative, plus de complications que les autres patients Child C.

Discussion

Nous n’avons pas mis en évidence de différence sur la mortalité. Ces résultats surprenants sont probablement en lien avec un effectif insuffisant. Il en va de même concernant la comparaison des patients transplantés depuis la réanimation aux autres patients Child C. L’incidence accrue des complications postopératoires chez les patients Child C nous paraît être un résultat cohérent au vu de la gravité de leur terrain pré-TH. En revanche, nous sommes interpellés par l’importance de l’incidence de l’IRC chez les patients Child C dans notre étude (41,2 %) par rapport aux données de la littérature (25 %). Ce résultat mériterait d’être l’objet d’une étude ultérieure.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2014  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 33 - N° S2

P. A13-A14 - septembre 2014 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Évaluation du devenir post-transplantation hépatique des patients cirrhotiques selon leur grade ACLF
  • Z. Noorah, E. Levesque, J.-C. Merle, J.-Y. Lauzet, Y. Heurtematte, C. Feray, D. Azoulay, G. Dhonneur
| Article suivant Article suivant
  • La dilatation de l’oreillette gauche, marqueur de cardiomyopathie du cirrhotique et facteur prédictif de dysfonction cardiaque per- et post-transplantation hépatique
  • N. Steer, Z. Schmitt, M. Gazon, P. Roy, F. Aubrun

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.