Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Impact de l’introduction de l’échographie pleuro-pulmonaire dans une unité de réanimation sur le nombre de radiographies et scanners thoraciques prescrits - 30/08/14

Doi : 10.1016/j.annfar.2014.07.215 
A. Cornesse 1, , L. Zieleskiewicz 1, C. Brun 1, E. Hammad 1, C. Vigne 1, B. Meyssignac 1, A. Remacle 2, F. Antonini 1, C. Arbelot 3, K. Chaumoitre 4, C. Martin 1, M. Leone 1
1 Réanimation 
2 Service informatique, APHM, Marseille 
3 Réanimation, AP–HP, Paris 
4 Radiologie, APHM, Marseille, France 

Auteur correspondant.

Résumé

Introduction

L’accès à une imagerie pulmonaire performante est nécessaire en réanimation, exposant aux radiations ionisantes et aux transferts dangereux [1]. L’échographie pulmonaire (EP) est une technique non irradiante et disponible aux performances diagnostiques supérieures à la radiographie thoracique (RT) [2]. Elle représente une alternative aux examens ionisants [3]. L’objectif de notre étude était de déterminer l’impact de l’échographie pleuro-pulmonaire en réanimation sur le nombre de RT et de scanners thoraciques (ST) prescrits. Une analyse en sous-groupe excluant les patients ayant eu une chirurgie thoracique (prescription de radios et de scanner par les chirurgiens) était réalisée.

Matériel et méthodes

Étude rétrospective comparant deux périodes consécutives dans une réanimation de 15 lits d’un hôpital universitaire. Inclusion des patients hospitalisés plus de 48h. Mise en place d’un examen d’EP à la demande quotidien après courte période de formation du personnel médical à la technique. Le nombre de RT, de ST ainsi que les caractéristiques des patients étaient mesurés avant (groupe PRE) et après (groupe POST) l’introduction de l’échographie, le personnel médical n’était pas informé de la réalisation d’une étude.

Résultats

Les données épidémiologiques des deux groupes étaient comparables, seul le score de gravité IGS II était plus élevé dans le groupe POST 35±16 vs. 39±17 (p=0,005). Pour chaque séjour en réanimation, le nombre de RT et de ST était significativement réduit dans le groupe POST (10,3±12 RT dans le groupe PRE vs. 7,7±10 dans le groupe POST (p<0,0005) et 0,5±1 ST dans le groupe PRE vs. 0,4±1 dans le groupe POST (p=0,01)). Après exclusion des patients ayant eu une chirurgie thoracique, la réduction de prescription était plus importante (9,4±11 vs. 6,4±8 (p=0,0001)). La mortalité en réanimation était similaire dans les deux groupes (21 % vs. 22 %, (p=0,75)) (Tableau 1).

Discussion

L’introduction de l’échographie pleuro-pulmonaire était associée à une réduction significative du nombre de RT et de ST réduisant l’exposition des patients aux radiations ionisantes et les dépenses de santé sans conséquence pronostique. L’économie réalisée sur un an dans notre structure est évaluée à 1000 mGy et 30 000 euros. Ce résultat a été obtenu sans protocole dictant les indications respectives des examens d’imagerie thoracique de réanimation. L’impact d’un tel protocole pourrait accentuer la tendance constatée et reste à évaluer dans de futurs travaux prospectifs.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2014  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 33 - N° S2

P. A130 - septembre 2014 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Évaluation de la performance d’un échographe portatif miniaturisé (Vscan™) pour l’échographie pulmonaire en réanimation
  • P. Garçon, C. Arbelot, R. Deransy, H. Brisson, C. Vezinet, Q. Lu, J.-L. Golmard, J.-J. Rouby
| Article suivant Article suivant
  • Intérêt de l’échocardiographie trans thoracique par le médecin urgentiste dans la prise en charge des dyspnée en salle d’accueil des urgences vitales
  • S. Pommet, L. Tendron, R. Genre Grandpierre, A. Moreau, X. Bobbia, P.-G. Claret, P. Wagner, J.-E. de la Coussaye

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.