Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Optimisation du mode ventilatoire VS AI PEP basé sur l’analyse du signal électromyographique du diaphragme : étude pilote - 30/08/14

Doi : 10.1016/j.annfar.2014.07.222 
M. Grigoli , L. Crognier, J.-M. Conil, A. Rouget, M. Virtos, P. Cougot, O. Fourcade, B. Georges
 Réanimation polyvalente, CHU Rangueil, Toulouse, France 

Auteur correspondant.

Résumé

Introduction

Vingt-cinq pour cent des patients ventilés en mode VS AI PEP présentent des asynchronies patient-respirateur source de morbi-mortalité [1, 2]. Nous avons comparé le nombre d’asynchronies relevées lors d’une première phase où les réglages étaient optimisés grâce à l’analyse des courbes du respirateur, par rapport à une deuxième phase avec l’aide complémentaire de l’analyse du signal électromyographique du diaphragme (EAdi). L’objectif principal de notre étude était de mettre en évidence une diminution du nombre total d’asynchronies patient-respirateur et de l’index d’asynchronies par l’étude du signal EAdi.

Patients et méthodes

Dans cette étude prospective, monocentrique, observationnelle en cross-over, les patients à risque de sevrage respiratoire difficile ont été ventilés et enregistrés pendant 75minutes successives dans chacune des deux phases. Les données enregistrées (pression, débit, volume, signal diaphragmatique) ont été analysées sur une période de 8minutes.

Résultats

Trente et un patients ont été inclus. On retrouve une diminution du nombre d’asynchronies par minute (2,6 vs 1,8, p<0,05) ainsi que de l’index d’asynchronie (10,1 vs 5,9, p<0,05) lors de la phase d’optimisation des réglages de la VS AI PEP sur l’étude du signal EAdi. Cette diminution est principalement le fait de la baisse du pourcentage des microasynchronies (retards inspiratoires et cyclages tardifs) (Tableau 1).

Discussion

L’analyse du signal électromyographique du diaphragme associée à l’analyse des courbes du respirateur (pression, débit, volume) permet la diminution des asynchronies patient-respirateur en diminuant les microasynchronies. L’aide inspiratoire est significativement plus basse lors de la deuxième phase (11 vs 8 cmH2O), et le trigger expiratoire est plus précoce (50 % vs 40 %). La diminution des microasynchronies se fait, dans notre travail, en limitant la sur-assistance, l’hyperinflation dynamique et l’apparition d’autoPep par l’optimisation du niveau d’aide inspiratoire et du trigger expiratoire.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2014  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 33 - N° S2

P. A134 - septembre 2014 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Apport de l’échographie dans réalisation de la trachéotomie percutanée en réanimation
  • M. Hamdi, M. Boussofara, F. Klai
| Article suivant Article suivant
  • Impact de la NAVA sur l’asynchronisme patient machine en post opératoire de chirurgie abdominale
  • F. Wallet, G. Wallon, N. Pecquerie, C. Bernet, N. Mottard, V. Piriou, A. Friggeri

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.