Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Impact de la NAVA sur l’asynchronisme patient machine en post opératoire de chirurgie abdominale - 30/08/14

Doi : 10.1016/j.annfar.2014.07.223 
F. Wallet 1, , G. Wallon 1, N. Pecquerie 1, C. Bernet 1, N. Mottard 2, V. Piriou 1, A. Friggeri 1
1 Anesthésie réanimation 
2 Anesthésie reanimation, hospices civils de Lyon, Pierre-Bénite, France 

Auteur correspondant.

Résumé

Introduction

Le sevrage de la ventilation mécanique invasive peut s’associer à l’apparition d’asynchronies patient-machine. Ces asynchronies entrainent une augmentation de la durée de ventilation [1]. Il existe de nombreuses données pour le patient médical, mais il existe peu de données sur l’incidence de ces asynchronies chez le patient en post-opératoire de chirurgie abdominale [2]. L’objectif de ce travail est d’évaluer l’incidence de ces asynchronies dans la phase post-opératoire de chirurgie abdominale lourde chez les patients ventilés plus de 48h. L’objectif secondaire est d’évaluer l’impact de la NAVA sur la réduction de ces asynchronismes.

Patients et méthodes

Étude randomisée en cross over comparant 8h de ventilation en VS-AI et 8h en NAVA. Les données de Paw, débit et Eadi sont enregistrées en temps réel via le logiciel iRCR (Maquet, Suède) et analysées a posteriori. Par ailleurs, des données physiologiques (fréquence cardiaque, pression artérielle, RASS, BPS), de réglage du respirateur (AI, FiO2, PEP, niveau NAVA) et de biologie (gazométrie artérielle, lactatémie) sont enregistrées en début et fin de chaque séquence de ventilation. L’index d’asynchronie est calculé pour chaque patient sur les 30 dernières minutes de ventilation.

Résultats

Quatorze patients ont pu être analysés sur un total de 28 patients prévus (analyse intermédiaire) dont 78 % de femmes. Les indications chirurgicales étaient principalement la péritonite et la transplantation hépatique. L’âge moyen était de 65±15ans et l’IGS2 de 51±21. Trente pour cent des patients étaient atteints de BPCO. La durée de ventilation avant inclusion était de 9±8jours, et la durée de ventilation totale de 15±8jours. Un patient est décédé en réanimation. Le niveau d’aide moyen à l’inclusion était de 13±3cmH2O et la PEP de 6±2cmH2O. L’index d’asynchronie moyen en VS-AI était à 22±20 et de 11±10 en NAVA (p=0,016). Les donnes individuelles sont représentées sur la Fig. 1. Nous retrouvons également une plus grande variabilité du Vt et de la fréquence respiratoire en NAVA (p=0,012 et 0,002). Par ailleurs, nous ne notons pas de différence en ce qui concerne les données physiologiques, les paramètres de ventilation (Vt, Ti/Ttot, Eadimax, Pmax) et les données gazométriques (PaO2, PaO2/FiO2, pH, lactates) entre les 2 groupes.

Discussion

Ce travail met en évidence une prévalence non négligeable des asynchronies en post opératoire de chirurgie abdominale par la mesure de référence de l’index d’asynchronie. La NAVA semble réduire le taux d’asynchronie, sans cependant montrer de bénéfice physiologique contrairement aux résultats de Coisel et al. [2]. La faible durée de ventilation (8h) dans notre série peut expliquer ce résultat.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2014  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 33 - N° S2

P. A134-A135 - septembre 2014 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Optimisation du mode ventilatoire VS AI PEP basé sur l’analyse du signal électromyographique du diaphragme : étude pilote
  • M. Grigoli, L. Crognier, J.-M. Conil, A. Rouget, M. Virtos, P. Cougot, O. Fourcade, B. Georges
| Article suivant Article suivant
  • Prévention de la colonisation bactérienne de la trachée avec des ballonnets en polyuréthane et/ou de forme conique chez les patients sous ventilation mécanique – étude multicentrique randomisée TOP-cuff
  • F. Philippart, S. Gaudry, L. Quinquis, N. Lau, I. Ouanes, S. Touati, X. Forceville, F. Abroug, J.D. Ricard, S. Grabar, B. Misset

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.