Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Prévention de la colonisation bactérienne de la trachée avec des ballonnets en polyuréthane et/ou de forme conique chez les patients sous ventilation mécanique – étude multicentrique randomisée TOP-cuff - 30/08/14

Doi : 10.1016/j.annfar.2014.07.224 
F. Philippart 1, , S. Gaudry 2, L. Quinquis 3, N. Lau 4, I. Ouanes 5, S. Touati 4, X. Forceville 4, F. Abroug 5, J.D. Ricard 2, S. Grabar 3, B. Misset 1
1 Groupe hospitalier Paris Saint-Joseph, Paris 
2 AP–HP, Colombes 
3 AP–HP, Paris 
4 Centre hospitalier, Meaux, France 
5 CHU, Monastir, Tunisie 

Auteur correspondant.

Résumé

Introduction

La survenue de pneumonies acquises sous ventilation mécanique (PAVM) est liée en grande partie à la colonisation bactérienne de l’oro-pharynx des patients et à la mauvaise étanchéité du ballonnet de la sonde d’intubation. Des essais préliminaires suggèrent que le matériau en polyuréthane (plutôt qu’en PVC) et la forme conique (plutôt que cylindrique) du ballonnet améliore son étanchéité. Le but de ce travail était de comparer la capacité de 4 types de ballonnets à réduire la colonisation trachéale acquise sous ventilation mécanique.

Patients et méthodes

Étude prospective multicentrique randomisée en clusters (pour faciliter l’inclusion en urgence) en 4 groupes parallèles. Stratification par centre. Soixante-quatre clusters de 9 ou 10 patients consécutifs. Critères d’inclusion : intubation avec une des 4 sondes testées (ordre prédéterminé par la randomisation), de 7,5 ou 8,0mm de diamètre, pour une durée prévisible supérieure à 48h, absence d’intubation dans la semaine précédente. Sondes testées : ballonnet (A) cylindrique en PVC (Hi-Lo™*), (B) cylindrique en polyuréthane (Microcuff™**), (C) conique en PVC (Taperguard™*), (D) conique en polyuréthane (Sealguard™*) fabriquées par Covidien (*) et Kimberley-Clark (**). Critère de jugement principal : colonisation trachéale>103 cfu/mL à j2. Critères secondaires: survenues de PAVM et de dyspnée laryngée à l’extubation. Les mesures de prévention des PAVM étaient harmonisées dans les 4 centres. Pas d’aspiration sus-glottique des aspirations trachéales, contrôle discontinu de la pression du ballonnet. Avec un taux de colonisation>103 cfu/mL de 30 % attendu avec le ballonnet de référence, le nombre de patients nécessaire pour montrer une réduction de moitié dans l’un des autres bras était de 600. Analyse en intention de traiter.

Résultats

Six cent vingt et un patients inclus, dont 17 exclus, 10 pour refus de poursuivre et 7 pour non-respect d’un critère d’inclusion. L’analyse a porté sur 604 patients parmi lesquels 13 patients ont reçu une sonde autre que celle allouée. À l’inclusion, les patients présentaient les caractéristiques suivantes (médian [IQR] ou %) : âge=64,8ans [52,7–77,41], sexe M=59,9 %, SAPS II = 43,0 [33,0–58,0]. Compliance similaire aux techniques de prévention de la PAVM dans les 4 centres. À j2, la colonisation trachéale > 10,3 était : A=0,66 [0,58–0,74], B=0,61 [0,53–0,069], C=0,67 [0,59–0,74], D=0,62 [0,54–0,70] (Logrank, p=0,79). Aucune différence n’a été observée avec les autres seuils de colonisation (104, 105, 106). L’absence d’utilisation d’antibiotiques était le seul facteur de risque indépendant de la colonisation à j2. Microbiologie à j2 : Streptocoque=67 (16,3 %) ; Pneumocoque=9 (2,2 %) ; Haemophilus=16 (3,9 %) ; Neisseria=20 (4,9 %) ; Staphylocoque=86 (21,2 %) ; Entérobactérie=59 (14,5 %) ; Pseudomonas=21 (5,2 %).

Discussion

Cette étude ne nous permet pas de mettre en évidence, chez les patients sous ventilation mécanique, l’influence de la forme ni du matériau du ballonnet sur la survenue d’une colonisation trachéale.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2014  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 33 - N° S2

P. A135 - septembre 2014 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Impact de la NAVA sur l’asynchronisme patient machine en post opératoire de chirurgie abdominale
  • F. Wallet, G. Wallon, N. Pecquerie, C. Bernet, N. Mottard, V. Piriou, A. Friggeri
| Article suivant Article suivant
  • Évaluation comparative multi-facette sur banc d’essai des performances des ventilateurs de réanimation de dernière génération
  • M. Garnier, A. Demoule, J.-P. Fulgencio, M. Degrain, G. Carteaux, F. Bonnet, T. Similowski, C. Quesnel

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.