Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Rapidité d’obtention d’une concentration cible en oxygène : comparaison de l’Anesthésie Inhalée à Objectif de Concentration (AInOC) et de différents débits de gaz frais (DGF) entre les respirateurs Felix AInOC™ et Aysis™ - 30/08/14

Doi : 10.1016/j.annfar.2014.07.243 
J.-C. Pauchard , L. Morel, M. Biais, K. Nouette-Gaulain
 Service Anesthésie Réanimation III, CHU de Bordeaux, Bordeaux, France 

Auteur correspondant.

Résumé

Introduction

Les performances des ventilateurs d’anesthésie ont énormément progressé ces dernières années mais ils ne délivrent pas tous les agents inhalés à la même vitesse. Leur rapidité dépend de leur conception, de la ventilation minute et du DGF [1, 2]. Pour pallier la lenteur de l’anesthésie inhalée amplifiée par l’utilisation des circuits fermés, des systèmes d’AInOC ont été développés. L’objectif de cette étude est de comparer deux respirateurs équipés du système AInOC et d’évaluer l’impact du DGF en termes de rapidité d’obtention d’une fraction expirée cible en oxygène (FeO2).

Matériel et méthodes

Étude clinique prospective randomisée de janvier à mars 2014 menée après accord du comité d’éthique local au CHU de Bordeaux. Quarante-neuf patients adultes ASA I-III devant bénéficier d’une anesthésie générale pour une chirurgie ORL, plastique ou maxillo-faciale ont été étudiés (pathologies broncho-pulmonaires exclues). Une induction intraveineuse était réalisée suivie d’un entretien par propofol/remifentanil ou sufentanil sans curare. Les patients étaient ventilés en volume contrôlé avec un volume courant de 6 à 8mL/kg de poids idéal, une fréquence respiratoire pour un end-tidal CO2 (EtCO2) entre 32 et 38mmHg et une PEP à 5 cmH2O [3]. En respectant des phases de stabilisation de 10minutes entre chaque étape, étaient relevés les temps nécessaires pour passer d’une FeO2 de 30 à 90 % et de 90 % à 30 % en mode AInOC, DGF à 6 L/min et 12 L/min selon un ordre randomisé. Le volume minute, l’EtCO2, la saturation en O2, la fréquence cardiaque, la pression artérielle non invasive étaient également notés. Les résultats étaient exprimés en médiane [IQR]. La comparaison des groupes était réalisée par un test de Kruskal-Wallis (p<0,05) suivi d’un test de Student-Newman-Keuls (p<0,05 significatif).

Résultats

Vingt-six patients ont été inclus dans le groupe Aisys™, 23 dans le groupe Felix™. Les caractéristiques démographiques des patients inclus étaient comparables ainsi que les paramètres ventilatoires et hémodynamiques. Trois patients du groupe Aisys™ n’ont jamais atteint la FeO2 cible à 90 % et ont été exclus. Les résultats sont présentés sur la Fig. 1.

Discussion

L’Aisys™ est plus rapide pour obtenir une FeO2 cible probablement en raison de son volume interne réduit. Si on ne note pas de différence significative entre l’AInOC et les différents DGF pour l’Aisys™, il semblerait que le Félix™ soit plus rapide à 12 L/min pour augmenter rapidement la FeO2. L’algorithme du système Felix AInOC™ n’intègre pas la diminution de la FeO2 ce qui expose de manière prolongée le patient à des concentrations élevées d’O2. Celui de l’Aisys™ ne permet pas toujours d’atteindre la cible fixée. L’utilisation quotidienne optimale des ventilateurs d’anesthésie passe par une meilleure connaissance de leur conception et fonctionnement. Le DGF à 12 L/min est dans les cas de doute et d’extrêmes urgences le débit convenant aux deux ventilateurs.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2014  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 33 - N° S2

P. A140 - septembre 2014 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Impact de l’application d’une pression expiratoire positive sur l’hémodynamique, la ventilation et la fonction hépatique chez le patient cirrhotique
  • C. Zylberfajn, Y. Heurtematte, E. Levesque, J.-C. Merle, R. Amathieu, J.-Y. Lauzet, G. Dhonneur
| Article suivant Article suivant
  • Impact de la myorelaxation continue sur la consommation d’agents anesthésiques lors d’une titration automatisée du propofol et du rémifentanil guidée par l’index Bispectral. Étude randomisée multicentrique en double aveugle
  • M. Claveau, N. Boichut, S. Villeminey, J.-J. Bussac, L. Vettoretti, N. Liu, S. Pili-Floury, E. Samain

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.