Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Monitorage par l’index bispectral : les valeurs cibles sont-elles respectées ? - 30/08/14

Doi : 10.1016/j.annfar.2014.07.250 
S. Passot 1, , F. Heritier 1, V. Billard 2, P. Mavoungou 3, J.-F. Payen 4, F. Sztark 5, S. Molliex 1
1 Anesthésie-réanimation, CHU, Saint-Étienne 
2 Anesthésie-réanimation, Gustave-Roussy, Villejuif 
3 Anesthésie-réanimation, CHU, Nantes 
4 Anesthésie-réanimation, CHU, Grenoble 
5 Anesthésie-réanimation, CHU, Bordeaux, France 

Auteur correspondant.

Résumé

Introduction

L’utilisation d’un monitorage par l’index bispectral (BIS) permet d’optimiser l’administration des agents anesthésiques en intégrant les variations interindividuelles de la relation dose–concentration–effet. Des valeurs de BIS comprises entre 40 et 60 correspondent à une profondeur d’anesthésie adéquate. L’existence d’un rapport de suppression (RS) positif signe une anesthésie profonde quelle que soit la valeur de BIS [1]. Dans certaines études, le temps passé avec un BIS<40 est associé à une augmentation de la mortalité postopératoire [2]. L’objectif principal de notre travail était d’analyser les valeurs de BIS recueillies dans des centres différents pour évaluer les pratiques professionnelles et l’observance des consignes cibles.

Matériel et méthodes

Analyse rétrospective des données de BIS enregistrées consécutivement par BIS Vista dans 5 centres hospitaliers français (un centre de lutte contre le cancer et 4 CHU) (A, B, C, D, E). Seules les valeurs de BIS enregistrées avec un index de qualité du signal>50 ont été analysées. Les données des patients et du type d’anesthésie générale n’étaient pas renseignées.

Résultats

Les valeurs rapportées dans le Tableau 1 sont exprimées en moyenne±écart-type. Le pourcentage de temps passé à des valeurs de 40<BIS<60 et de BIS<40 était respectivement dans les centres A, B, C, D, E, de 63, 53, 61, 47, 53 % et 21, 22, 27, 39, 41 %. Le nombre d’épisodes de rapport de suppression (RS)>0 (A=16±42 ; B=11±24 ; C=10±16 ; D=51±51 ; E=29±59 p=0,0001), de RS>10 pendant plus d’1minute et de BIS<40 pendant plus de 5 min étaient significativement différents entre les centres. Toutes les valeurs de BIS relevées>60 étaient associées à un signal électromyographique>45. En poolant les données de tous les centres, le BIS moyen est de 47±11 (moyenne mini 31, moyenne maxi 70), le pourcentage de temps passé dans l’objectif 40–60 de 50±30 % et le pourcentage de temps passé à une valeur de BIS<40 de 33±33 %.

Discussion

Nos résultats montrent qu’en pratique clinique, seulement 50 % du temps d’anesthésie dans des centres pourtant considérés comme experts, est passé dans la cible théorique de BIS. Le nombre et la durée des épisodes d’anesthésie trop profonde sont aussi élevés. Cette analyse rétrospective observationnelle ne mentionne pas les données du patient et la conduite de l’anesthésie par le praticien. Il existe probablement une grande hétérogénéité dans l’interprétation des valeurs affichées et des corrections appliquées comme en témoigne la différence entre les centres. Ces résultats incitent à réaliser une étude multicentrique colligeant les données du patient, de l’anesthésie et du BIS pour connaître les facteurs à leur origine, optimiser l’utilisation de ce monitorage et la prise en charge anesthésique des patients.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2014  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 33 - N° S2

P. A143-A144 - septembre 2014 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Le clampage carotidien modifie-t-il les valeurs de BIS bilatéral sous anesthésie générale ?
  • C. Persyn, G. Daccache, K. Monthe-Sagan, L.-A. Zerajic, C. Thomassin, J.-L. Fellahi, J.-L. Hanouz
| Article suivant Article suivant
  • Validité de l’index bispectral (BIS) durant les évacuations aériennes stratégiques
  • N. Donat, T. Leclerc, P. Jault, A. Cirodde, S. Madec, P.-V. Martin, L. Bargues

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.