Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Validité de l’index bispectral (BIS) durant les évacuations aériennes stratégiques - 30/08/14

Doi : 10.1016/j.annfar.2014.07.251 
N. Donat 1, , T. Leclerc 1, P. Jault 1, A. Cirodde 1, S. Madec 2, P.-V. Martin 2, L. Bargues 1
1 Centre de Traitement des Brûlés, HIA Percy, Clamart 
2 Base Aérienne Villacoublay, Service Médical, Villacoublay, France 

Auteur correspondant.

Résumé

Introduction

Monitorer la profondeur de l’anesthésie permet de titrer l’administration des produits de l’anesthésie et ainsi de limiter les effets adverses de ceux-ci. Le moniteur de BIS® est le plus ancien et le plus répandu des moniteurs de l’anesthésie. Les mouvements et vibrations fréquents dans les transports aériens sont autant de causes d’artefacts pouvant altérer l’analyse du signal [1]. Nous avons cherché à évaluer la validité du signal de BIS lors d’EVASAN.

Matériel et méthodes

Le signal de BIS a été enregistré durant les évacuations sanitaires réalisées par le service médical de la Base Aérienne de Villacoublay, ainsi que l’index de qualité du signal (IQS). L’IQS est calculé automatiquement par le moniteur BIS Vista® sur une période glissante de 120 fenêtres de 2 secondes. L’IQS est alors le pourcentage de fenêtres analysables. L’IQS clignote en dessous de 50 % et disparaît s’il est inférieur à 14 %.

Résultats

Trente patients ont été inclus durant l’année 2013, 25 sous anesthésie générale et 5 sous simple sédation. La durée cumulée des enregistrements est de 126:35:00 (h:min:sec). La durée moyenne d’enregistrements est 4:13:10±2:59:52. L’IQS moyen est de 84,3±15,5, le temps moyen passé avec un BIS interprétable (pourcentage de temps avec un BIS>50) est 92,2±0,9 %.

Discussion

Cette étude montre que le signal de BIS est parfaitement interprétable lors d’évacuations stratégiques pour des aéronefs à voilures fixes, malgré les vibrations et les interférences redoutées. Le pourcentage de temps avec IQS>50 est comparable à celui d’une chirurgie au bloc opératoire [2]. Le monitorage du BIS devrait être proposé à nos blessés de guerre lors de leur rapatriement, il permettrait d’éviter les périodes d’inadéquation de la profondeur d’anesthésie conduisant soit à des effets hémodynamiques délétères en cas de surdosage ou à un risque de mémorisation favorisant l’émergence de PTSD [3]. Enfin, ce résultat ouvre la voie à l’utilisation du BIS® comme valeur de rétrocontrôle dans le cadre de l’utilisation de systèmes de délivrance automatisée des produits de l’anesthésie en cours d’évaluation dans le SSA. En conclusion, le monitorage de l’index bispectral est possible durant les Evasan et le signal est interprétable.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2014  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 33 - N° S2

P. A144 - septembre 2014 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Monitorage par l’index bispectral : les valeurs cibles sont-elles respectées ?
  • S. Passot, F. Heritier, V. Billard, P. Mavoungou, J.-F. Payen, F. Sztark, S. Molliex
| Article suivant Article suivant
  • Quelle utilisation de la kétamine en 2014 ?
  • Comité Douleur ALR de la SFAR B.Derivaux?H.BeloeilPole Anesthésie-Réanimation Urgences Samu, CHU Rennes, Rennes, France?Auteur correspondant., F. Aubrun, C. Aveline, S. Bloc, J. Cabaton, M. Carles, P. Cuvillon, C. Dadure, E. Marret, V. Martinez, K. Nouette-Gaulain, M. Olivier, P. Zetlaoui, B. Derivaux, H. Beloeil

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.