Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Rachianesthésie en chirurgie ambulatoire : étude observationnelle avec la 2-Chloroprocaïne (Clorotékal*) - 30/08/14

Doi : 10.1016/j.annfar.2014.07.316 
P. Mahiou , C. Gallazzini, B. Boulleau, M.C. Berthet, H. Catherine, F. Gattaz, P. Veyrac, S. Albertini
 Anesthésie, Clinique des Cèdres, Echirolles, France 

Auteur correspondant.

Résumé

Introduction

La rachianesthésie (RA) en chirurgie ambulatoire [1] est une technique bien connue. La 2-chloroprocaïne (Clorotékal*) 10mg/mL a récemment obtenu l’AMM dans cette indication et un avis favorable de la commission de transparence le 17/04/2013 [2]. C’est un AL de type aminoester de la procaïne isobare, sans conservateur, de courte durée d’action, qui semble intéressant pour les interventions de moins de 1 heure. Nous proposons d’évaluer par une étude prospective observationnelle en chirurgie ambulatoire cet AL en injection intrathécale, en particulier le temps nécessaire à la récupération post RA (autonomie du patient) et rechercher d’éventuels effets secondaires.

Matériel et méthodes

Étude monocentrique observationnelle prospective sur une période de 3,5 mois (décembre 2013 à mi-mars 2014) :

– inclusion des patients : Chirurgie orthopédique du membre inférieur, uro-digestive et gynécologique basse ;

– dose de chloroprocaïne 1 % utilisée en RA est de 50mg ;

– une miction systématique des patients avant la RA est exigée ;

– les données recueillies : le délai d’installation, la durée d’action, le niveau supérieur du bloc sensitif et le score de Bromage pour le bloc moteur, le délai d’aptitude à la marche (avec ou sans aide), le délai avant la 1ère miction spontanée après la levée de la RA. La dose totale d’éphédrine injectée pour compenser le bloc sympathique est colligée. La recherche de complications de type rétention aiguë d’urine (RAU) (mesure par bladder scan), syndrome neurologique transitoire (SNT), et céphalées post ponction (CPP) ont été systématiquement recherchés par un appel téléphonique à J7.

Résultats

Cinquante-quatre patients ont été inclus (18 femmes, 36 hommes) repartis en 50 interventions de chirurgie orthopédique et 4 de chirurgie uro-digestive et gynécologique.

Aucun échec de ponction rachidienne n’a été retrouvé. Le délai d’apparition du bloc moteur avec un score de Bromage à 4 était de 6,4±1,5min. (moyenne±DS). Le niveau sensitif supérieur était dans 13 % en T12, 64,8 % en T10 et 22,2 % en T8. Le délai de levée du bloc moteur avec un Bromage à 0 de 77,7±10,7min. Le délai pour une marche autonome sans aide de 122,4±19,2min. La dose totale d’Ephédrine de 12±4mg en compensation du bloc sympathique de la RA. Le volume urinaire avant la 1ère miction spontanée mesuré au Bladder Scan de 180±72mL. 98 % des patients ont uriné spontanément. Une seule RAU a été observée mais aucune complication de type CPP ou SNT. La satisfaction des patients était évaluée à 98 % et celle des IDE du service d’ambulatoire à 100 %.

Discussion et conclusion

La chloroprocaïne 1 % à la dose de 50mg en RA se montre d’une excellente faisabilité en chirurgie ambulatoire sous ombilicale de courte durée (50–60min). Elle présente une bonne alternative à la lidocaïne en RA ambulatoire du fait de sa moindre neurotoxicité. Sa courte durée d’action impose une collaboration étroite entre l’anesthésiste et le chirurgien au bloc ambulatoire et également une anticipation de l’analgésie post opératoire (analgésie multimodale et infiltration du site opératoire).

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2014  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 33 - N° S2

P. A182 - septembre 2014 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Détermination de la dose optimale de bupivacaïne en rachianesthésie ambulatoire
  • A. Lemoine, J.X. Mazoit, F. Bonnet
| Article suivant Article suivant
  • Poursuite des antivitamines K (AVK) en chirurgie de la main sous anesthésie locorégionale (ALR) échoguidée : analyse d’une série de 31 cas en chirurgie ambulatoire
  • T. Genty, F. Marchand Maillet, M. Beaussier

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.