Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Analyse de la prise en charge ambulatoire en chirurgie orthopédique à partir d’un registre de 1797 patients : mise en place d’un réseau pour le suivi des cathéters à domicile - 30/08/14

Doi : 10.1016/j.annfar.2014.07.320 
C. Vovard 1, , E. Hofliger 1, B. Mike 1, S. VanderEls 1, N. Zavisic 1, P. Boileau 2, E. Gaertner 1, M. Raucoules 1, M. Carles 1
1 Pôle Anesthésie Réanimation 
2 Orthopédie, Centre Hospitalier Universitaire, Nice, France 

Auteur correspondant.

Résumé

Introduction

La chirurgie ambulatoire est un objectif global de santé publique qui a pour objectif de concerner la majorité des actes chirurgicaux en France dans les années à venir. Pour atteindre cet objectif, le contrôle de la douleur est un élément majeur de l’adhésion des patients à ce type de prise en charge. Nous analysons dans ce travail une série consécutive de patients pris en charge en chirurgie orthopédique.

Matériel et méthodes

Exploitation du registre informatisé (Orthoplus™) de l’unité de chirurgie ambulatoire (UCA) en Orthopédie de notre centre. Mise en place d’un réseau d’infirmières libérales formées (formations institutionnelles) pour le suivi de cathéters analgésiques à domicile, avec dossier de suivi patient et retour d’information sur l’UCA. Suivi observationnel de cohorte 2008-2013. Les données sont saisies dans Orthoplus™et analysées par le logiciel Statview™ 5.0. Les tests t de Student et Chi2 sont utilisés si nécessaires. Une valeur de p<0,05 est significative.

Résultats

Sur la période d’étude 1797 patients ont été pris en charge (55 % H vs 45 % F, d’âge moyen 48±15ans, ASA1/2 98 %). Les chirurgies réalisées ont concerné spécifiquement la chirurgie tendino-capsulaire de l’épaule dans 43 % des cas ou du genou dans 34 %, et les chirurgies mineures des membres (AMOS, exéreses) dans 27 % des cas. Avec le recours aux cathéters analgésiques et le réseau de soins mis en place, des pathologies usuellement réservées à l’hospitaliation traditionnelleont été proposées : coiffe des rotateurs ou chirurgie de l’instabilité d’épaule soit 19 % des cas, ligamentoplastie du genou 7 % des cas. Globalement le délai entre fin de chirurgie et sortie de l’UCA est de 377±110minutes [30-660]. Les hospitalisations d’emblée ont représenté 9,3 % des patients et les réhospitalisations (douleur, phlébite) 0,2 % de la série sans aucune morbidité majeure. L’acceptation de la même prise en charge est oui dans 96 % des cas avec un score de satisfaction de 96±1 %. Huit cent soixante-dix cathéters analgésiques ont été posés, intéressants les chirurgies les plus douloureuses (coiffes, bankart, DIDT). Par rapport à l’ensemble des patients ambulatoires, les patients avec cathéters (PKT) ont un âge et ASA comparables. Les PKT ont une durée opératoire supérieure (61±27 vs 43±32min., p<0,05). Les cathéters ont été posés pour une chirurgie de l’épaule dans 78 % des cas (interscalénique) et du genou dans 22 % des cas (fémoral). Par rapport aux patients ambulatoires sans cathéters, les PKT ont une fréquence d’hospitalisation d’emblée (sortie non possible) de 14 % versus 5 %, p<0,05. Les EVA à J1 sont plus élevées pour les PKT : 3,3±2,4 versus 2,5±2, p<0,05 et le score de satisfaction moindre 95±1 versus 97±1, p<0,05 et une acceptation de la même prise en charge ambulatoire de 94 % versus 98 %, p<0,05.

Discussion

La prise en charge de pathologies orthopédiques à douleur post opératoire majeure est possible en chirurgie ambulatoire, grâce à l’utilisation de cathéters analgésiques ambulatoires. Cette prise en charge est faisable sans complication majeure pour les patients. Le contrôle de la douleur doit être renforcé afin d’améliorer l’adhésion des patients à ce type de prise en charge.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2014  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 33 - N° S2

P. A184-A185 - septembre 2014 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Prise en charge ambulatoire de la reconstruction du ligament croisé antérieur, avec cathéter fémoral d’analgésie post-opératoire. Évaluation d’un an d’activité
  • E. Lidzborski, G. Kuhlman, C. Menigaux, M. Chauvin
| Article suivant Article suivant
  • Transfusion sanguine : concentrés erythrocytaires « frais » versus concentres « vieux »
  • H. Taibi, O. Ghazaoui, A. Khattou, R. Cherkab, W. Haddad, C. Elkettani, L. Barrou

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.