Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Audit sur la prévention de la maladie thromboembolique postopératoire au Maroc - 30/08/14

Doi : 10.1016/j.annfar.2014.07.307 
K. Khaleq
 Anesthésie-réanimation, CHU Ibn Rochd, Casablanca, Maroc 

Résumé

Introduction

La maladie thromboembolique (MTE) est l’une des principales causes de décès en milieu chirurgical. Le but de notre étude est d’évaluer le risque thromboembolique dans les services de chirurgie, ainsi que la qualité de prescription des héparines de bas poids moléculaires (HBPM) dans la prophylaxie de la MTE en post opératoire.

Matériel et méthodes

Étude multicentrique portant sur tous les patients hospitalisés en chirurgie dans cinq hôpitaux : El Jadida (H1) : 500 cas, Mohammed V (H2) : 450 cas, Mohammadia (H3) : 250, cas, Ben Msik (H4) : 300 cas, Agadir (H5) : 1000 cas. Le médecin traitant n’était pas informé sur le but du travail, et la grille a été élaborée selon les recommandations de la SFAR. Ont été analysés le risque thromboembolique global défini en trois niveaux : risque faible, modéré et élevé, ainsi que le respect des recommandations (prescriptions, doses, durée et surveillance du traitement)

Résultats

Ont été colligés 2500 malades : 43 % en chirurgie viscérale, 15 % en traumatologie, 34 % en gynécologie-obstétrique, 5 % en urologie et 3 % en neurotraumatologie. L’âge moyen était de 48±17ans et le sex-ratio de 2. Le risque thromboembolique global était faible chez 26,73 % des cas, modéré chez 57,4 % et élevé chez 15,6 %. Au total, 73 % des malades devaient recevoir une prophylaxie, mais celle-ci n’a été respectée que chez 39,3 %. Il n’y avait aucun respect des doses ni des données de prescription dans les cinq hôpitaux. La surveillance était essentiellement clinique (Tableau 1).

Discussion

La prophylaxie effective de la MTE post opératoire étaie de 18 % en 2002 [Khaleq K. Cah Anesth 2003;51(2)]. En 2013, à travers l’étude actuelle, elle a atteint 39,3 %. Le taux faible s’explique par la méconnaissance des recommandations ainsi que par la non-disponibilité des HBPM dans certains hôpitaux.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2014  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 33 - N° S2

P. A188 - septembre 2014 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Stratégie transfusionnelle en orthopédie
  • A.-L. Saint-Pol, P. Haidopoulo, E. Ribette, C. Degryse, F. Sztark
| Article suivant Article suivant
  • Chirurgie de scoliose idiopathique du grand enfant : quelle technique d’épargne transfusionnelle préopératoire choisir ?
  • J. Moënne-Loccoz, B. Mille-Zemmoura, A. Thevenin, B. Cohen, S. Poignant, B. Fermier, M. Laffon

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.