Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Intérêt du réchauffement cutané actif pré-opératoire pour la réduction des pertes thermiques en chirurgie orthopédique prothétique - 30/08/14

Doi : 10.1016/j.annfar.2014.07.311 
C.P. Pernod 1, , A.-L. Antoine 2, C. Guth 3, F. Caremil 3, F.-X. Jean 3, D. Loheas 3, J.-Y. Martinez 3
1 Anesthésie, hôpital d’instruction des armées Desgenettes 
2 Pharmacie 
3 Anesthésie, HIA Desgenettes, Lyon, France 

Auteur correspondant.

Résumé

Introduction

Les patients opérés d’une arthroplastie de hanche ou de genou sont volontiers exposés à l’hypothermie qu’un réchauffement per opératoire ne suffit pas à prévenir. Un essai préliminaire cherche à évaluer l’intérêt d’un modèle de couverture « auto-chauffante » pour le réchauffement cutané actif débuté avant l’arrivée au bloc opératoire pour la chirurgie orthopédique prothétique. L’objectif est de montrer une réduction des pertes thermiques au cours des deux premières heures d’anesthésie.

Matériel et méthodes

Après information et consentement éclairé, 35 patients programmés pour une arthroplastie de hanche (PTH) ou de genou (PTG) ont été inclus dans un essai randomisé selon le type de réchauffement cutané pré-opératoire : passif avec couverture simple (groupe Contrôle) ou actif avec couverture « auto-chauffante » à 43°C, modèle Easy Warm, BARRIER® Easy warm®, Molnlycke Health Care (groupe Test). Le réchauffement débutait dans le service une heure avant l’entrée au bloc. En salle d’intervention, les patients des 2 groupes étaient recouverts d’une couverture chauffante (ASTOPAD®, STIHLER ELECTRONIC). La température de salle était maintenue stable à 21°C. La température centrale des patients était monitorée en continu par capteur frontal de mesure trans-cutanée (Spot-On™, Arizant Healthcare Inc.), relevée toutes les 15minutes à partir de l’induction de l’anesthésie générale (T0), pendant deux heures (T120). À chaque temps, les valeurs de température ont été comparées entre les groupes.

Résultats

Vingt-neuf patients ont été analysés (14 Test et 15 Contrôle) après 6 exclusions pour non-respect du protocole. Les caractéristiques démographiques des 2 groupes sont similaires (Tableau 1). Avant pré-réchauffement (T–60) et à T0, la température centrale moyenne était de 36,4 et 36,3°C respectivement, sans différence entre les groupes. La Fig. 1a montre l’évolution de la température centrale moyenne au cours des PTH et PTG : la perte thermique se stabilise au-delà de 30minutes dans le groupe Test (–0,6°C) alors qu’elle se poursuit dans le groupe Contrôle (–1°C). Cet effet est plus marqué pour les PTH (Fig. 1b).

Discussion

Cette étude préliminaire montre la faisabilité pour notre pratique du réchauffement cutané actif dans le service de chirurgie orthopédique, avec la couverture auto-chauffante Easy Warm. Elle suggère une réduction des pertes thermiques per-anesthésiques grâce au réchauffement pré-opératoire qui limite l’hypothermie de redistribution [1, 2], permettant de stabiliser la température proche de 36°C pendant 2heures. Il faudra le confirmer avec l’essai randomisé à venir. L’amplitude de l’effet observé va permettre de calculer la taille de l’échantillon de la population à inclure.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2014  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 33 - N° S2

P. A190-A191 - septembre 2014 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Évaluation du profil thromboélastométrique du sang épanché de redon récupérateur après chirurgie prothétique du genou : une étude pilote
  • P.-J. Cungi, P. Esnault, A. Caubere, G. Lacroix, J. Bordes, J.-F. Gonzalez, B. Prunet
| Article suivant Article suivant
  • Malaise aux urgences : une prise en chargé hétérogène qui peut être optimisée
  • A.-L. Feral-Pierssens, R. Chocron, D. Razazi, P. Juvin

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.