Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

La perfusion continue d’oxacilline à doses élevées permet d’atteindre les objectifs pharmacocinétiques souhaités chez les patients admis en réanimation pour médiastinite après chirurgie cardiaque - 30/08/14

Doi : 10.1016/j.annfar.2014.07.345 
A. Malherbe 1, , N. Nesseler 1, 2, M.-C. Verdier 3, Y. Launey 1, 2, C. Piau 4, E. Flécher 5, Y. Mallédant 1, 2, P. Seguin 1, 2
1 Service de Réanimation Chirurgicale, Pôle Anesthésie-SAMU, Urgences, Réanimations (ASUR) 
2 Inserm U991 
3 Service de Pharmacologie biologique 
4 Laboratoire de Bactériologie-Virologie 
5 Service de chirurgie Cardiovasculaire et Thoracique, CHU Pontchaillou, Rennes, France 

Auteur correspondant.

Résumé

Introduction

Les données concernant la stratégie antibiotique dans les médiastinites sont rares. L’oxacilline est une pénicilline fréquemment utilisée en cas de staphylocoque sensible à la méthicilline. Antibiotique temps-dépendant, sa perfusion continue faciliterait l’obtention des paramètres pharmacocinétiques préconisés soit une concentration supérieure à la concentration minimale inhibitrice (CMI) au moins 50 % du temps et des concentrations de 4-5xCMI. L’objectif de cette étude était de déterminer les concentrations plasmatiques et médiastinales à l’équilibre de l’oxacilline administrée en perfusion continue à doses élevées chez des patients hospitalisés en réanimation pour une médiastinite après chirurgie cardiaque et de comparer ces concentrations avec la sensibilité des staphylocoques retrouvés.

Matériel et méthodes

Tous les patients majeurs admis en réanimation après débridement chirurgical pour médiastinite avec drainage mediastinal par drains de Redon et pour lesquels une antibiothérapie par oxacilline était indiquée, étaient inclus. Une perfusion continue d’oxacilline (150–200mg/kg/24h) était délivrée après une dose de charge (50mg/kg). Les concentrations plasmatiques et médiastinales des formes libres et totales d’oxacilline étaient déterminées après un prélèvement simultané sanguin et de liquide médiastinal au niveau des collecteurs des drains 4h après la dose de charge (H4) puis à j1 (H24) et j2 (H48). Les valeurs quantitatives sont exprimées en médianes, 1er et 3e quartiles, les valeurs qualitatives en valeur absolue et pourcentages.

Résultats

Douze patients ont été inclus, 9 étaient bactériémiques et 5 en choc septique. Huit Staphylococcus aureus et 4 staphylocoques à coagulase-négative ont été identifiés. La CMI était de 0,25 (0,24–0,41) mg/L. À l’inclusion, la créatininémie, la clairance de la créatinine (MDRD) et l’albuminémie étaient respectivement de 152 (87–183) μmol/L, 39 (32–67) mL/mn, 20 (18–25) g/L. Les concentrations plasmatiques des formes totales et libres d’oxacilline à H4, H24 et H48 étaient respectivement de 64,4 (41,4–78,5) et 20,4 (12,4–30,4), 56,9 (31,4–80,6) et 21,7 (6,5–27,3), et 57,5 (14,3–35,7) et 20 (14,3–35,7) mg/L. Les concentrations médiastinales médianes des formes totales et libres d’oxacilline à H4, H24 et H48 étaient respectivement de 2,3 (0,7–25,9) et 0,9 (<0,5–15), 29,1 (19,7–38,2) et 12,6 (5,9–19,8), et 31,6 (14,9–42,9) et 17,1 (6,7–26,7) mg/L.

Discussion

La perfusion continue d’oxacilline à doses élevées permet d’atteindre les objectifs pharmacocinétiques souhaités au site d’action à H24 pour les CMI retrouvées dans notre étude. Ces objectifs ne seraient cependant atteints que partiellement pour des CMI proche des concentrations critiques (soit 2mg/L). Ces données soulignent l’importance pour le clinicien d’obtenir les CMI bactériennes et de doser les concentrations d’antibiotiques, et notamment, si possible, les formes libres au site d’action.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2014  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 33 - N° S2

P. A205 - septembre 2014 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Le poids influence-t-il la posologie de doripenem ? Une étude de pharmacocinétique chez le patient obèse en choc septique
  • J. Signé, M. Mahul, N. Molinari, D. Breilh, B. Jung, S. Jaber
| Article suivant Article suivant
  • Facteurs clinico-biologiques associés au risque d’échec d’un traitement par gentamicine en réanimation
  • S. Torkmani, S. Ledochowski, F. Wallet, J. Bohé, V. Piriou, A. Friggeri

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.