Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

La neurostimulation associée à l’injection de sérum glucosé peut-elle être une aide pour la localisation de la pointe de l’aiguille lors des blocs nerveux échoguidés ? - 30/08/14

Doi : 10.1016/j.annfar.2014.07.360 
B. Abbal , O. Choquet, X. Capdevila
 DAR A - Anesthésie orthopédique et traumatologique, CHU de Montpellier - Hôpital Lapeyronie, Montpellier, France 

Auteur correspondant.

Résumé

Introduction

Au contraire de l’anesthésique local (AL), le sérum glucosé (SG) est un liquide non ionisé. Injecté à la pointe de l’aiguille, il provoque une augmentation instantanée de l’impédance devant laquelle le neurostimulateur augmente la tension électrique [1]. Ainsi, pour une IMS donnée, la réponse disparaît à l’injection d’AL, et réapparaît ou s’amplifie à l’injection de SG [2]. Cette propriété pourrait aider à discriminer la position réelle de la pointe de l’aiguille au contact des structures nerveuses. L’objectif de cette étude était d’évaluer l’effet de l’injection continue de SG sur la valeur d’impédance tissulaire globale réelle et sa corrélation avec l’Intensité Minimale de Stimulation (IMS) avant injection sous-paraneurale lors d’un bloc échoguidé.

Matériel et méthodes

Avec accord du CPP, l’étude prospective a été menée dans notre unité d’anesthésie orthopédique. Un dispositif dédié de mesure de l’impédance globale réelle (Impédance data logger(R)+HNS12 BBraun, Allemagne) était relié à une aiguille 22G de 50 ou 80mm connectée à une seringue de 20mL de SG 5 % poussée par une seringue électrique (Injectomat Agila(R), Fresénius Vial, France). Lors de la procédure de ponction, l’hydrodissection était réalisée avec un débit continu basal de 20mL/h de SG. L’impédance et l’IMS étaient relevées avant injection de 1mL d’AL pour confirmer la position paraneurale de la pointe de l’aiguille en échographie haute résolution (Échographe S7(R), sonde matricielle 15mHz, GE healthcare, États-Unis).

Résultats

Vingt-six mesures ont été réalisés lors de 17 blocs nerveux échoguidés (5 Blocs axillaires, 4 fémoraux, 4 sciatiques poplités, 3 sciatiques subglutéaux 1 supra-claviculaire). L’AL était localisé au décours de l’injection à 26 reprises en sous-paraneural. L’impédance paraneurale était de 2,22±0,7kΩ avant et de 0,64±0,2kΩ après injection anesthésique. La relation IMS/Impédance avant l’injection avait un coefficient de corrélation r2=−0,21. La réponse motrice disparaissait dans tous les cas lors de l’injection de 1mL d’AL (Fig. 1).

Discussion

Les modifications du champ électrique liés à la chute d’impédance lors de l’injection anesthésique expliquent la disparition de la réponse motrice. En revanche, la perfusion continue de SG ne sensibilise pas l’électrolocalisation axonale préalable à l’injection sous-paraneurale et ne peut être utilisées comme moyen discriminatif ou sécuritaire au cours de la ponction échoguidée.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2014  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 33 - N° S2

P. A214 - septembre 2014 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Variations respiratoires des vélocités fémorales avec manœuvre respiratoire standardisée comme facteur prédictif de la réponse au remplissage vasculaire chez des patients en ventilation spontanée atteints de SRIS ou sepsis
  • D. Colling, P. Bortolotti, V. Colas, F. Dewavrin, J.L. Chagnon, F. Saulnier, S. Préau
| Article suivant Article suivant
  • La mesure continue de la pression tissulaire basale ou lors des injections peut-elle être un paramètre discriminatif ou protecteur lors d’un bloc nerveux échoguidé
  • A. Badouin, O. Choquet, B. Abbal, X. Capdevila

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.