Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Le diagnostic d’infection des liquides biologiques par la mesure de la production instantanée des radicaux oxygénés - 30/08/14

Doi : 10.1016/j.annfar.2014.07.371 
J. Bardon , A.-C. Lukaszewicz, V. Faivre, B. Huot, D. Payen
 Réanimation chirurgicale, Lariboisière, Paris, France 

Auteur correspondant.

Résumé

Introduction

Nous avons récemment montré l’intérêt de la mesure de la production instantanée des radicaux oxygénés (ROs) pour le diagnostic de méningite [1]. Les polynucléaires sont une source majeure de ROs via l’activation de la protéine kinase C et la NADPH oxydase. Nous proposons d’appliquer cette méthode au diagnostic d’infection du liquide péritonéal (LPer), de la plèvre (LPl) et du lavage bronchoalvéolaire (LBA).

Matériel et méthodes

Étude monocentrique chez des patients de réanimation présentant un syndrome inflammatoire de réponse systémique (SIRS) ayant une suspicion de sepsis. Prélèvement du LPer, de LPl ou LBA pour la recherche d’infection. Mesure de la production instantanée de ROs par luminescence (luminol, en condition basale et avec stimulation phorbol 12-myriaste 13-acetate (PMA, activateur de la PKC)) [1]. Mesure de luminescence en aire sous la courbe sur 20minutes (AUC). Définition de l’infection : diagnostic microbiologique (+) pour le LBA (≥104UFC/mL à la culture), le LPer et le LPl, ou nombre de polynucléaires (PNs)250/mm [2] pour le LPer. Tests non paramétriques, p<0,05, résultats exprimés en médiane et quartiles (25 %>75 %). Accord du CPP local, information libre et éclairée aux patients ou à un membre de son entourage.

Résultats

Cinquante-huit patients, IGSII 43 (34-51), température médiane de 37,5°C (36,6–38), leucocytes 13 800/mm3 (11 175–23 800). Dix-sept LPer (35 % d’infection), 28 LPl (29 % d’infection), 20 LBA (35 % d’infection). Les principaux micro-organismes retrouvés étaient Stenotrophomonas maltophilia dans le LPer, et Pseudomonas aeruginosa dans le LPl et le LBA. L’AUC est significativement plus élevée à l’état basal (cf. Fig. 1) et activé par le PMA en cas d’infection de LPer (p=0,0009, p=0,001 respectivement) et de LPl (p=0,0016, p=0,0019 respectivement). On n’observe pas cette différence pour le LBA (p=0,9 et p=0,84 respectivement). Si on rapporte la production de ROs au nombre de PNs dans les liquides, il n’y a pas de différence en fonction de la présence ou non de l’infection dans les liquides péritonéaux, pleuraux et de LBA.

Discussion

La production instantanée de ROs était significativement plus élevée en cas d’infection dans le LPer et le LPl mais pas dans le LBA. Ces résultats questionnent la validité du LBA pour caractériser l’inflammation du poumon, comme rapporté [2]. Si la validation impose un collectif de patients plus important, ce test simple et peu couteux pourrait permettre une orientation rapide pour le diagnostic d’infection pleurale et de liquide péritonéal.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2014  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 33 - N° S2

P. A221 - septembre 2014 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Évaluation de la réponse des lymphocytes T éffecteurs et régulateurs à l’interleukine 7 chez des patients en choc septique
  • G. Dupont, J. Demaret, F. Venet, A. Lepape, A. Friggeri, J. Morel, G. Monneret
| Article suivant Article suivant
  • Pharmacocinétique (PK) du paracétamol (PCTM) dans le liquide céphalorachidien (LCR) de patients porteurs d’une dérivation ventriculaire externe (DVE)
  • A. Eboueya, S. Marchand, O. Mimoz, B. Debaene, W. Couet, C. Dahyot-Fizelier

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.