Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Intubation difficile chez l’enfant : intérêt de la « technique à 3 mains » - 30/08/14

Doi : 10.1016/j.annfar.2014.07.391 
C. Bopp , F. Barthomeuf, C. Chauvin, G. Carrenard, P. Diemunsch
 Service d’anesthésiologie et de réanimation chirurgicale Hautepierre, Hôpitaux Universitaires, Strasbourg, France 

Auteur correspondant.

Résumé

Introduction

L’intubation difficile (ID) trachéale en anesthésie pédiatrique est un évènement rare, quand on connaît les particularités anatomiques des voies aériennes supérieures de l’enfant, et le plus souvent prévisible. L’ID, situation à risque de la pratique anesthésique pédiatrique, nécessite une stratégie de prise en charge, prévue et définie à chaque centre. L’objectif de ce travail était d’évaluer l’incidence de l’ID dans notre service, mais surtout d’évaluer la place de la technique dite « à 3 mains », dans l’algorithme de la prise en charge de l’ID. Cette technique, jamais décrite jusque là, nécessite 2 opérateurs. Le premier est celui qui réalise la laryngoscopie et qui expose la glotte à l’aide d’une pression cricoïdienne réalisée par sa main droite, afin que le second opérateur cathétérise la trachée sous couvert d’une bonne visualisation.

Matériel et méthodes

Il s’agit d’une étude rétrospective, observationnelle, réalisée en accord avec le CNIL. Tous les enfants ayant présentés une ID, prévisible ou imprévue, en 2011 ont été inclus. L’âge, le score ASA, le type de chirurgie, le succès de l’intubation, le délai de l’intubation et la technique mise en œuvre étaient relevés.

Résultats

Quatre mille deux cent soixante-six patients ont été anesthésiés pour une chirurgie en 2011 à l’hôpital universitaire de Strasbourg et 1910 ont benéficiés d’une intubation oro- ou nasotrachéale. Quarante-deux patients ont présenté une ID et ont été inclus. L’incidence de l’ID était de 2,2 %, celle de l’ID prévisible de 0,92 %, et celle de l’ID imprévue 1,2 %. Le taux de succès de l’intubation était de 95,2 %. Dans 2 cas (4,7 %), un Igel® a été mis en place. Les enfants âgés de moins de un an, ceux présentant un score ASA III et ceux opérés d’une fente labio-palatine présentaient une incidence d’ID plus élevée, respectivement de 4,2 %, 4 % et 9,1 %. En cas d’ID prévue, le glidescope et la fibroscopie étaient les techniques de référence (27 % des cas pour chaque technique). En cas d’ID imprévue, les techniques les plus utilisées étaient respectivement, la technique « dite à 3 mains » (10/24 soit 40,6 %), le mandrin (4/24, 16 %), la lame droite (3/24 12,5 %) (Fig. 1).

Discussion

La technique dite « à 3 mains » apparaît comme une alternative intéressante dans l’algorithme de prise en charge de l’ID chez l’enfant d’autant plus qu’elle ne nécessite ni moyen technique ni apprentissage particuliers.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2014  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 33 - N° S2

P. A231-A232 - septembre 2014 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Faisabilité du court-circuit de la salle de surveillance post-interventionnelle (SSPI) après intervention pour cataracte sous-topique en ambulatoire (avec ou sans sédation de confort) et surveillance anesthésique
  • J. Chommeloux, J. Guignard, S. Cardine-Boutin, G. Chaine, P. Terracher, C. Baillard
| Article suivant Article suivant
  • Évaluation des pratiques professionnelles de prescription des gaz du sang artériel en postopératoire de chirurgie thoracique
  • A. Lemoine, J. Poujade, S. Amir, X. Becanne, H. Dermine, S. Cherfaoui, A. Rabbat, A. Lefebvre, Y. Amar, C. Lorut, M.C. Samama, A. Tesnière, Y.-L. Nguyen

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.