Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Boucle pression/débit pour l’évaluation continue du couplage ventriculo-aortique - 30/08/14

Doi : 10.1016/j.annfar.2014.07.410 
A. Le Gall 1, , O. Passouant 1, 2, M. Bucciero 1, A. Mebazaa 1, 2, E. Gayat 1, 2, F. Vallée 1
1 Département d’Anesthésie-Réanimation, Hôpital Lariboisière 
2 Inserm U942, Paris, France 

Auteur correspondant.

Résumé

Introduction

Le couplage ventriculo-aortique est défini comme le rapport de l’élastance ventriculaire sur l’élastance aortique. C’est une mesure d’efficience du système cardiovasculaire dans son ensemble [1]. Toutefois, cette mesure n’est pas accessible en pratique courante. La mesure simultanée du débit aortique par le Doppler œsophagien (DO) et de la pression artérielle invasive permet de construire la boucle pression artérielle/débit aortique (P/D). Le but de cette étude préliminaire était d’évaluer la pertinence de paramètres dérivés de la boucle P/D chez les patients sous anesthésie générale (AG) et leur évolution avant et après utilisation de vasoconstricteurs.

Matériel et méthodes

Après accord du comité d’éthique (CE-SRLF no 11-356), 15 patients majeurs de neurochirurgie ont été inclus, dont 8 présentaient 2 ou plus de facteurs de risque cardiovasculaire et 7 patients 0 ou 1. Après induction de l’AG, un monitorage continu et simultané du DC par DO et de la PA invasive (CombiQ, Deltex Medical) a été mis en place. Un tonomètre artériel (Sphygmocor®, Atcor Medical) a été utilisé pour obtenir des courbes de pression artérielle centrale et des indices de rigidité artérielle dont l’augmentation index (Aix). À partir des boucles P/D, 4 points d’intérêt ont été définis : A (pression artérielle diastolique), B (pression obtenue quand le débit aortique instantané est maximal), C (pression artérielle systolique), D (pression dicrotique), délimitant deux droites (AB et AC) et quatre surfaces, la surface totale (Stot), S1, S2 et S3. L’intersection des droites avec l’axe des abscisses définit trois angles, α, β et γ (Fig. 1). Lorsque qu’un bolus de vasoconstricteur était indiqué (baisse de 20 % de la PA), ces différents paramètres hémodynamiques étaient recueillis avant l’injection (T0), et au pic d’effet maximal du vasoconstricteur (T1).

Résultats

Quatre-vingt dix bolus de vasoconstricteurs ont été étudiés. À T0, α, β, γ étaient significativement plus élevés dans le groupe « à risque ». En revanche, nous ne retrouvions pas de différence entre les groupes avec Stot. Chez les patients « à risque », les bolus de vasoconstricteurs ont entraîné une augmentation similaire de PA mais une augmentation plus importante de l’angle γ par rapport aux patients « sans risque » : (+4°±4° vs +2°±3°, p=0,05). À T1, le ratio S1/Stot est significativement plus bas chez les patients « à risque » comparés aux patients « sans risque » (41 %±17 % vs 32 %±12 %, p=0,0074). Les angles β et γ étaient très fortement corrélés à l’Aix (r2=0,66 et 0,69 respectivement).

Discussion

La forme de la boucle P/D, ainsi que son évolution après vasoconstricteurs, varie en fonction du terrain du patient et renseigne en continue sur la rigidité artérielle. La construction de la boucle P/D pourrait permettre une approche continue du couplage ventriculo-aortique des patients sous anesthésie générale. D’autres études sont nécessaires pour compléter et confirmer ces résultats.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2014  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 33 - N° S2

P. A243 - septembre 2014 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Évaluation de la qualité de vie à 3 mois postopératoires d’une chirurgie carcinologique du sein avec curage axillaire : intérêt du bloc paravertébral sur une cohorte prospective
  • C. Bouisse, A. Bonnet, D. Maucort-Boulch, M. Schoeffler, F. Aubrun
| Article suivant Article suivant
  • Effet de la dobutamine sur la fonction diastolique évaluée par la relation pression-volume en fin de diastole
  • Z.C. Schmitt, S. Duperret, K. Mohkam, B. Darnis, J.-P. Viale, J.-Y. Mabrut, F. Aubrun

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.