Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

CNAP™ (continuous non invasive arterial pressure) : fiabilité en réanimation - 30/08/14

Doi : 10.1016/j.annfar.2014.07.414 
M. Martin 1, , S. Faiz 2, T. Boulain 2, S. Ehrmann 3, X. Capdevila 4, K. Asehnoune 5, Y. Blanlœil 1, B. Rozec 1, K. Lakhal 1
1 Réanimation chirurgicale polyvalente, CHU Laennec, Nantes 
2 Réanimation médicale, CHR de la Source, Orléans 
3 Réanimation polyvalente, CHRU, Tours 
4 Réanimation polyvalente, CHU Lapeyronie, Montpellier 
5 Réanimation chirurgicale, CHU Hôtel-Dieu, Nantes, France 

Auteur correspondant.

Résumé

Introduction

La pression artérielle (PA) est habituellement monitorée par mesure intermittente au brassard oscillométrique, ou continue mais invasive, par cathéter intra-artériel. Le CNAP™ permet une mesure continue et non invasive de la PA, associant un brassard de doigt (photopléthysmographie transdigitale) et un brassard au bras (calibration oscillométrique). Sa précision n’a été que très peu étudiée en réanimation où vasoconstriction voire arythmie pourraient en altérer la fiabilité. L’objectif de cette étude était de comparer, en réanimation, la précision de la mesure CNAP™ à la technique de référence : la mesure intra-artérielle.

Matériel et méthodes

Dans 2 centres (Nantes & Orléans), les patients ont été prospectivement inclus s’ils disposaient d’un cathéter intra-artériel. Après calibration oscillométrique, les mesures contemporaines de PA invasive et CNAP™ Smartpod (Dräger Médical SAS), étaient relevées 3 fois à 1min d’intervalle. Au décours, des paires de mesures étaient relevées toutes les 2min jusqu’à la calibration suivante à 15min afin d’étudier la dérive des mesures CNAP™. En cas d’intervention hémodynamique (lever de jambes, remplissage, modification de posologie de vasopresseurs), une 2e série de 3 paires de mesures était collectée après la recalibration. Une analyse complémentaire a comparé, chez 12 patients, le dispositif CNAP™ Smartpod à l’autre dispositif CNAP™ commercialisé (CNAP monitor 500®, CNSystems), selon le même schéma d’étude. Le protocole a été accepté par un comité d’éthique et la non-opposition du patient et/ou de ses proches recueillie.

Résultats

Chez 201 patients (IGS2 41±19), 238 inclusions présentaient pour 66 % une insuffisance circulatoire, 41 % une arythmie, 8 % une hypothermie<36°C, 14 % un temps de recoloration cutanée>4sec. La mesure CNAP™ Smartpod a échoué chez 37 (16 %) patients. La concordance entre mesure invasive et CNAP™ Smartpod était médiocre : biais moyen±SD pour la PA moyenne (PAM)=–7,1±6,9mmHg ; pour la PA systolique (PAS)=4,6±14,3mmHg ; pour la PA diastolique=–9,5±7,7mmHg. La calibration préalable, au bras (Dräger Infinity™), était elle-même peu précise (biais moyen pour la PAM : –10,0±7,1mmHg). En revanche, CNAP™ Smartpod permettait une bonne détection de l’hypotension, c’est-à-dire une PAM<65mmHg : aire sous la courbe ROC (ASC)=0,94 (0,92–0,96) ; Pour la détection d’une PAS<90mmHg, ASC=0,93 (0,90-0,94). Chez les 98 patients ayant eu une intervention hémodynamique, la détection d’une réponse au traitement (augmentation de PAM>10 %) était satisfaisante : ASC=0,90 (0,86–0,94). La dérive au cours du temps entre la 1re min et la 14e min (avant recalibration) était conséquente (dérive de la PAM de plus de 7mmHg, p<0,05). Chez 12 patients, la comparaison CNAP™ Smartpod et CNAP™ monitor 500® retrouvait une précision très proche (coefficients de concordance de Lin respectifs de 0,61/0,61 ; IC95 % 0,39–0,77/0,40–0,77) (Fig. 1).

Discussion

La mesure CNAP™ est imprécise en raison d’une calibration peu fiable et d’une dérive encourageant une recalibration avant les 15minutes qu’autorise le dispositif. Dans les minutes suivant la calibration, le CNAP™ permet toutefois une détection fiable de l’hypotension et de la réponse au traitement.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2014  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 33 - N° S2

P. A245-A246 - septembre 2014 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Estimation de la pression systémique moyenne corrigée par l’index de transmission
  • A. Lancelot, V. Chhor, D. Pasero, M. Rienzo, A. Follin, J. Chatelon, C. Lebard, B. Cholley, D. Journois, R. Pirracchio
| Article suivant Article suivant
  • Monitorage de la pression artérielle instantanée non invasive par CNAP® au cours de l’endartériectomie carotidienne
  • T.M. Huynh, J. Joachim, V. Assenzo, R. Pirrachio, D. Safran, B. Cholley, P. Julia

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.