Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Monitorage de la pression artérielle instantanée non invasive par CNAP® au cours de l’endartériectomie carotidienne - 30/08/14

Doi : 10.1016/j.annfar.2014.07.415 
T.M. Huynh 1, , J. Joachim 1, V. Assenzo 1, R. Pirrachio 1, D. Safran 1, B. Cholley 1, P. Julia 2
1 Anesthésie réanimation 
2 Chirurgie vasculaire, HEGP, Paris, France 

Auteur correspondant.

Résumé

Introduction

Le monitorage de la pression artérielle (PA) instantanée est indispensable chez les patients bénéficiant de chirurgie carotidienne, afin de corriger toute anomalie de pression de perfusion cérébrale dans les meilleurs délais, notamment pendant la phase de clampage carotidien. L’utilisation d’un cathéter artériel radial posé par la technique de Seldinger représente le standard accepté en pratique. Les techniques photo-plétysmographiques digitales avec « volume-clamp » représentent une alternative non invasive au cathétérisme radial [1, 2]. Ce caractère non invasif et la facilité de mise en place permettent d’espérer éviter des complications iatrogènes (rares) et d’économiser du temps de conditionnement anesthésique lié aux difficultés éventuelles de mise en place du cathéter radial. L’objectif principal de l’étude est de vérifier l’agrément des valeurs de pressions invasives avec les valeurs non invasives. L’objectif secondaire est de quantifier les éventuelles différences entre les deux techniques en termes d’amplitude de variation de pression artérielle et le délai éventuel entre la technique non invasive et invasive pour détecter ces variations.

Matériel et méthodes

Le protocole a été accepté par un CPP et les patients ont donné leur consentement éclairé. Huit patients sur 10 consécutifs bénéficiant d’une endartériectomie carotidienne de janvier à mars 2014 ont été inclus dans l’étude. Après vérification de la symétrie de la PA aux deux bras, le brassard digital du CNAP était posé du côté opposé au cathéter radial selon les recommandations du fabriquant. L’enregistrement a été découpé en périodes de 20min, l’analyse a été effectuée sur les 5 premières minutes de chaque période. Si la PAM invasive sur les 3 dernières minutes analysées était comprise dans un intervalle de±10 % de la moyenne de la pression artérielle moyenne (PAM) invasive sur les 2 premières minutes, la pression était considérée comme stable sur cette période. Dans le cas contraire, la pression était considérée instable. L’agrément entre les deux techniques a été comparé en utilisant une représentation de Bland & Altman. Conformément aux recommandations de l’American Association for the Advancement of Medical Instrumentation for non invasive blood pressure measurements, les deux techniques seront considérées interchangeables si les limites d’agrément sont au maximum de±15mmHg.

Résultats

Les patients étaient en moyenne âgés de 70ans, polyvasculaires, ASA 3. Nous avons analysé 1 650 000 paires de mesures. Le délai d’enregistrement entre le CNAP et le cathéter artériel était de 0,1ms. En période de stabilité de la PA, le biais et les limites d’agrément étaient de : –2±32mmHg pour la PAM, de +6±56mmHg pour la PAS, et de–7±28mmHg pour la PAD. En période d’instabilité de la PA, le biais et les limites d’agrément étaient de 0±41mmHg pour la PAM, de +8±74,mmHg pour la PAS, de–4±32mmHg pour la PAD. L’amplitude de la variation était alors de +12±81mmHg pour la PAS et de +7±57mmHg pour la PAD. Ci-dessous un exemple d’enregistreùent. (Fig. 1).

Discussion

En chirurgie carotidienne, le CNAP ne peut se substituer au cathéterisme artériel pour la mesure continue de la pression artérielle instantanée.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2014  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 33 - N° S2

P. A246 - septembre 2014 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • CNAP™ (continuous non invasive arterial pressure) : fiabilité en réanimation
  • M. Martin, S. Faiz, T. Boulain, S. Ehrmann, X. Capdevila, K. Asehnoune, Y. Blanlœil, B. Rozec, K. Lakhal
| Article suivant Article suivant
  • Les variations de l’indice de perfusion au cours d’une épreuve de remplissage vasculaire peuvent-elles en évaluer l’efficacité ?
  • M.-O. Fischer, T. Bintener, J.-L. Gérard, J.-L. Hanouz, J.-L. Fellahi

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.