Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Comparaison des variations de volume d’éjection systolique entre l’EsCCO et le Doppler œsophagien en chirurgie abdominale lourde (résultats préliminaires) - 30/08/14

Doi : 10.1016/j.annfar.2014.07.418 
M. Caron , F. Bart, E. Gayat, A. Mebazaa
 Département d’Anesthésie Réanimation, Hôpital Lariboisière, Paris, France 

Auteur correspondant.

Résumé

Introduction

Le monitorage du volume d’éjection systolique (VES) est recommandé en chirurgie abdominale lourde pour optimiser le remplissage vasculaire. Le Doppler œsophagien (DO) (CombiQ®, Deltex Medical®, Angleterre), recommandé par plusieurs référentiels [1], est le monitorage de référence dans notre institution. L’EsCCO® (Nihon Kohden®, Tokyo, Japon) est un nouveau moniteur non invasif du VES basé sur l’analyse du temps de transit des globules rouges estimé à partir du décalage entre le complexe QRS et le signal de pouls donné par la saturation [2]. Notre travail évalue la concordance des variations de VES mesurées par l’EsCCO® et le DO lors d’injection de vasopresseurs ou d’expansion volémique.

Matériel et méthodes

Étude prospective monocentrique, observationnelle, de soins courants au bloc opératoire de chirurgie digestive de Lariboisière effectuée de novembre 2013 à mars 2014 (CERB CE SRLF 11-356). Les patients inclus nécessitaient pour leur chirurgie un monitorage du VES par DO (décidé en consultation d’anesthésie) auquel était ajouté l’EsCCO®. Les hypotensions peropératoires étaient traitées par des épreuves de remplissage vasculaire (cristalloïdes uniquement) ou des vasopresseurs, selon le choix de l’anesthésiste responsable du patient. Avant (T0) et après (T1) chaque épreuve thérapeutique, les paramètres suivants étaient recueillis : la pression artérielle moyenne (PAM), la fréquence cardiaque (Fc), le VES (VES_EsCCO et VES_DO) de l’EsCCO® et du Doppler œsophagien. La concordance entre les méthodes était évaluée par représentation en 4 quadrants avec pourcentage de concordance et graphique de Bland et Altman.

Résultats

Dix-sept patients ont été inclus : 53 % d’hommes, âge moyen 52±14ans, 15 patients ASA 2 et 2 patients ASA 3. Une résection digestive étendue avec chimiothérapie intrapéritonéale hyperthermique (CHIP) étaient réalisées chez 13 patients et sans CHIP pour 4 patients. La durée médiane de chirurgie était de 360min [300–600] avec un remplissage médian par cristalloïdes de 6000mL [4000–8500]. À T0 : PAM médiane=63,3mmHg [57,7–68,3], Fc=69 bpm [60–82], le VES EsCCO=59mL [51–74] et VES DO=90mL [74–99]. L’analyse de Bland et Altman pour mesures répétées de l’ensemble des épreuves thérapeutiques retrouve un biais moyen de –22,14mL et des limites d’agrément de–80,38mL à 36,10mL (Fig. 1). Cinquante-huit épreuves de remplissage et 37 administrations de vasopresseurs ont été effectuées (Tableau 1).

Discussion

Pour les épreuves de remplissage, l’EsCCO surestime les variations de VES évaluées par le DO avec un biais faible, un taux de concordance acceptable mais un agrément large. Lors d’injection de vasopresseurs, l’EsCCO sous-estime les variations de VES mesurées par le DO avec un biais plus élevé, des limites d’agrément plus larges et un taux de concordance inacceptable. Ces premiers résultats doivent être confirmés sur une population plus importante. L’EsCCO ne semble pas être adapté lors de l’utilisation de vasopresseurs.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2014  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 33 - N° S2

P. A248 - septembre 2014 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Comparaison de la mesure du débit cardiaque en continu par Cathéter de Swan Ganz, Vigiléo et Mostcare
  • C. Poquet, M. Durand, D. Fevrier, C. Mourey, J.F. Payen, P. Albaladejo
| Article suivant Article suivant
  • Évaluation du monitorage de la fréquence respiratoire par méthode acoustique non invasive dans le cadre d’une intoxication médicamenteuse volontaire ou éthylique aux urgences
  • Y. Guechi, A. Pichot, D. Frasca, F. Rayeh-Pélardy, B. Debaene, J.-Y. Lardeur, O. Mimoz

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.