Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Concordance de la mesure non invasive de l’hémoglobine par Pulse CO-oxymétrie avec des mesures laboratorielles - 30/08/14

Doi : 10.1016/j.annfar.2014.07.426 
E.P. Souza Neto 1, 2, 3, 4, , J.F. Cursino de Moura 3, 4, J.L. Carneiro 4, O. Lalier Junior 4, P.F. Mortatti 4
1 Laboratoire de Physique, École Normale Supérieure de Lyon, Lyon 
2 Service d’Anesthésie, Centre Hospitalier de Montauban, Montauban, France 
3 Faculdade de Medicina, Universidade do Oeste Paulista (UNOESTE) 
4 Hospital Regional de Presidente Prudente, Presidente Prudente, São Paulo, Brésil 

Auteur correspondant.

Résumé

Introduction

Pendant une intervention chirurgicale, les anesthésistes doivent souvent faire face à des événements hémorragiques avec des variations rapides de la concentration d’hémoglobine. Une méthode de mesure continue et non invasive de l’hémoglobine par spectrophotométrie, la Pulse CO-oxymétrie (SpHb), est disponible [1]. Nous avons comparé la concordance et la tendance des mesures de l’hémoglobine par la SpHb et par un analyseur de gaz sanguins (AGS) avec une mesure de référence par l’analyseur d’hématologie (HbXE).

Matériel et méthodes

Après approbation par le comité d’éthique local, et recueil du consentement éclairé, les patients adultes bénéficiant d’une chirurgie potentiellement hémorragique, ont été inscrits. Tous les patients ont été suivis avec le Radical-7® Pulse CO - oxymètres (Révision K, Masimo SET 7.8.0.1, R7.7.4.8 Portable, D-Gare (DC) R5.1.4.0 Masimo Corp, Irvine, CA). Des échantillons de sang artériel ont été prélevés 15minutes après l’incision, à la suite de chaque événement hémorragique (perte d’au moins 400mL de sang en 40minutes), et la fin de la chirurgie. Ils ont étés analysés avec un analyseur d’hématologie (XE-2100®, Sysmex Corporation, Kobe Japon) comme méthode de référence et un analyseur de gaz sanguins (COBAS-B221®, Roche Diagnostics, Indianapolis, États-Unis). De même, les lectures SpHb au moment des prélèvements artériels ont été notées. Le biais, la précision et les limites de concordances de l’hémoglobine mesurée par la SpHb et par l’AGS par rapport à l’HbXE ont été calculés. Le pourcentage de valeurs aberrantes (différence1g.dL-1) a été calculé. L’analyse du test de Wilcoxon a été effectuée pour déterminer les différences significatives entre les méthodes. Afin d’évaluer la précision de la tendance, (changements entre les mesures des échantillons analysés avec l’HbXE comparées à ceux avec laSpHb et avec l’AGS), la sensibilité de chaque méthode à détecter l’évolution de la tendance a été calculée.

Résultats

Cent dix-huit échantillons de sang (59 pour HbXE et 59 pour l’AGS) ont été prélevés et les 59 valeurs SpHb simultanées ont été recueillies à partir de 29 patients. Les mesures de l’hémoglobine avec l’HbXE ont varié de 6,9 à 13,4g/dL. L’analyse de la performance des 2 méthodes est indiquée sur la figure ci-dessous. Il n’y a pas de différence statistique entre la SpHb et l’AGS (p=0,08) concernant la précision et sa tendance (p=0,6) (Fig. 1).

Discussion

Notre étude montre pour la SpHb un biais plus petit mais un plus grand intervalle de confiance par rapport à l’AGS en comparaison avec l’HbXE. Les mesures avec la SpHb ont moins de valeurs aberrantes qu’avec l’AGS. Par contre, ces deux méthodes ont la même sensibilité à détecter l’évolution de la tendance entre les échantillons telle que celle déterminée par l’HbXE. D’autres études avec un plus grand nombre de patients seront nécessaires pour confirmer ces résultats.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2014  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 33 - N° S2

P. A252 - septembre 2014 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Positionnement du cathéter : monitorage de l’ECG endocavitaire. Expérience dans un département d’anesthésie
  • H. Rosay, A. Boiza, M. Cellupica, C. Thoumazet, H. Sebban, P. Bachmann, S. Martin-Pouderoux, F. Montange, E. Aubert, C. Tassin
| Article suivant Article suivant
  • Intérêts du monitorage continu de l’hémoglobine et de la volémie en chirurgie orthopédique hémorragique
  • V. Faivre, N. Aujollet, P. Guillemet, B. Letourneau, B. Ramzi, A. Nadji, L. Labattut, S. Aho, C. Girard

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.