Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Propofol-Rémifentanil pour l’anesthésie de la triple endoscopie des voies aériennes supérieures en ventilation spontanée : résultats de l’essai randomisé ENDOTANIL - 30/08/14

Doi : 10.1016/j.annfar.2014.07.437 
G. Besch 1, , A. Chopard-Guillemin 1, A. Causeret 1, E. Monnet 2, A. Jurine 1, L. Tavernier 3, E. Samain 1, S. Pili-Floury 1
1 Anesthésie Réanimation Chirurgicale 
2 Département de Santé Publique 
3 ORL, CHU Jean Minjoz, Besançon, France 

Auteur correspondant.

Résumé

Introduction

En l’absence d’intubation trachéale (IT), l’administration intraveineuse à objectif de concentration (AIVOC) de propofol (P) reste le gold standard pour l’anesthésie générale en ventilation spontanée (AG-VS) pour la triple endoscopie des voies aériennes supérieures (TE-VAS). Une interaction synergique entre P et rémifentanil (R) améliorant les conditions de la laryngoscopie pour IT est décrite. L’objectif de l’étude ENDOTANIL est d’évaluer l’impact de l’association de P et de R sur les conditions de réalisation de la TE-VAS en AG-VS.

Matériel et méthodes

Essai randomisé contrôlé en double insu contre placebo (ClinicalTrials.gov : NCT02093143), mené entre juin 2009 et février 2013 après accord du CPP II Est. Tous les patients admis pour une TE-VAS élective étaient éligibles. Après consentement éclairé, les patients ont été répartis en 2 groupes par le tirage au sort : le groupe R bénéficiant d’une AG-VS par P+R en AIVOC, et le groupe P d’une AG-VS par P+Placebo. Les conditions de réalisation de la TE-VAS étaient évaluées par 5 critères [1] : facilité de la laryngoscopie, position et mouvements des cordes vocales, mouvements des membres et/ou toux à la stimulation. Le critère de jugement principal était PPCA la proportion de patients présentant des conditions « cliniquement acceptables », définies par l’absence de critère « mauvais ». Les critères de jugement secondaires étaient la tolérance hémodynamique (FC maximale et minimale, PAM maximale et minimale) et respiratoire (hypoxie modérée [SpO2<94 %] ou sévère [SpO2<90 %]). Les résultats sont présentés en moyenne±DS et nombre de patients (%) respectivement pour les variables quantitatives et qualitatives. Le seuil de significativité statistique est p<0,05.

Résultats

105 patients dans le groupe P et 113 patients dans le groupe R ont été inclus (âge : 60±10 vs. 60±9 ans ; sexe masculin : 89 (84) vs. 91 (81) patients ; score ASA>2 : 28 (26) vs. 25 (22) patients, respectivement dans les groupes P et R). La valeur de PPCA ne différait pas significativement entre les groupes P (67 (64) patients) et R (77 (68) patients) (p=0,39), quel que soit le critère considéré (Fig. 1). La tolérance hémodynamique (FC maximale : 91±19 vs. 90±16 bpm (p=0,46) ; FC minimale : 79±15 vs. 76±13 bpm (p=0,21) ; PAM maximale : 110±21 vs. 105±21mmHg (p=0,06) ; PAM minimale : 89±17 vs. 82±16mmHg (p=0,003), respectivement dans les groupes P et R) et respiratoire (SpO2<94 % : 19 (18) vs. 25 (22) patients (p=0,44) ; SpO2<90 % : 11 (11) vs. 11 (10) patients (p=0,87), respectivement pour les groupes P et R) était comparable entre les 2 groupes. L’éthylisme chronique (risque relatif [intervalle de confiance 95 %]=0,47 [0,24–0,92], p=0,03) et la valeur du BIS lors de la laryngoscopie (1,024 [1,002–1,046], p=0,03) étaient associés à de mauvaises conditions de réalisation de la TE-VAS en analyse multivariée.

Discussion

L’association de P et R ne permet pas d’améliorer les conditions de réalisation de la TE-VAS sous AG-VS.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2014  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 33 - N° S2

P. A258-A259 - septembre 2014 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Quels sont les facteurs d’échec de l’électroconvulsivothérapie ?
  • A. Malidin, A. Roquilly, J.-M. Vanelle, K. Asehnoune, C. Lejus
| Article suivant Article suivant
  • Comparaison de la Dexmédétomidine au Propofol chez les enfants proposés pour IRM sous sédation
  • H. Krimi, M. Trifa, N. Chebbi, S. Saada, R. Kaddour, K. Missaoui, A. Fekih Hassen, S. Ben Khalifa

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.