Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Création et évaluation d’un score de prédiction du risque d’aggravation secondaire des contusions cérébrales dès le bilan initial des traumatisés sévères - 30/08/14

Doi : 10.1016/j.annfar.2014.07.052 
J. Manzanera 1, , R. Aubertin 1, J. Charbit 1, N. Molinari 2, I. Millet 3, P. Taourel 3, X. Capdevila 1
1 DAR A - Réanimation polytraumatologique 
2 Département Informatique Médicale 
3 Département de Radiologie, CHU Lapeyronie, Montpellier, France 

Auteur correspondant.

Résumé

Introduction

Les Aggravations secondaires des Contusions Cérébrales Hémorragiques (ACCH) sont associées à une aggravation du pronostic fonctionnel et de la mortalité des traumatisés crâniens [1]. La détection précoce des ACCH est du fait nécessaire pour mettre en place la prise en charge la plus appropriée. L’objectif était de déterminer les facteurs de risques d’ACCH à l’admission afin de proposer un score composite prédictif d’ACCH.

Matériel et méthodes

L’ensemble des patients pris en charge dans notre institution entre janvier 2005 et mars 2012 pour traumatisme crânien sévère (AIS Tête3) ont été inclus. Tous les patients ont bénéficié de deux scanners cérébraux comparatifs à 24–48h d’intervalle. Les patients ont été classés en deux groupes, en fonction de la survenue ou non d’ACCH au second scanner. Les principales données cliniques, biologiques, radiologiques et pronostiques de chaque patient ont été comparées entre les deux groupes. Un score composite prédictif d’ACCH a été établi à partir d’une régression logistique multivariée, et vérifié par validation croisée (1000 ré-échantillonages). La performance prédictive du score a été étudiée par courbe ROC, avec une analyse de seuil par approche de type « zone grise ».

Résultats

Sur les 337 patients étudiés (ISS moyen 33±9), 95 (28 %) ont présenté une ACCH. Six variables ont été identifiées comme facteurs de risque indépendants en analyse multivariée (r2=0,28). Celles-ci composent le score composite coté de 0 à 7 points (Tableau 1). La performance globale du score évaluée par courbe ROC pour prédire l’ACCH était de 0,82 (IC 95 % : 0,77–0,87 ; p<0,001). Après validation croisée, celle-ci était de 0,82 (IC 95 % : 0,79–0,95 ; p<0,001) (Fig. 1). L’analyse de seuils du score a montré des seuils de grande sensibilité et grande spécificité (>90 %) pour des valeurs respectivement ≤1 et ≥4. Le score était également corrélé à un mauvais pronostic neurologique (GOS 3 - 5) par courbe ROC (0,66 [IC 95 % : 0,59–0,73] ; p<0,001).

Discussion

Ce score robuste et facile à utiliser en pratique clinique prédit la survenue d’ACCH dès l’admission, avec une probabilité forte à partir de 4 points. S’appuyant sur les stigmates scannographiques de l’énergie cinétique du traumatisme crânien et d’une potentielle coagulopathie, il rejoint la vision physiopathologique récente des ACCH [2].

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2014  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 33 - N° S2

P. A26-A27 - septembre 2014 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Analyse des fluctuations journalières de l’index bispectral (BIS) chez des traumatisés crâniens graves en phase d’éveil
  • V. Cottenceau, M. Lamarque, F. Masson, L. Petit, D. André, C. Pinaquy, A. Leger, J.-F. Cochard, F. Sztark
| Article suivant Article suivant
  • Effet neuroprotecteur du mannitol sur l’oxygénation cérébrale dans un modèle de traumatisme crânien diffus
  • C. Schilte, A. Millet, P. Boucheix, P. Bouzat, K. Pernet-Gallay, E. Barbier, J.-F. Payen

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.