Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Évaluation pronostique du devenir neurologique après arrêt cardiaque ressuscité par IRM en tenseur de diffusion. Étude prospective multicentrique - 30/08/14

Doi : 10.1016/j.annfar.2014.07.055 
N. Adam 1, , L. Velly 2, C.-E. Luyt 3, R. Chabanne 4, G. Citerio 5, O. Verdonck 6, S. Laureys 7, B. Veber 8, D. Galanaud 9, V. Perlbarlg 10, L. Puybasset 1
1 Neuroréanimation chirurgicale, CHU Pitié-Salpêtrière, Paris 
2 Service d’anesthésie-réanimation 1, CHU Timone, Marseille 
3 Réanimation médicale, CHU Pitié-Salpêtrière, Paris 
4 Neuroréanimation, CHU Gabriel-Montpied, Clermont-Ferrand, France 
5 Neurorianimazione, Ospedale San Gerardo, Monza, Italie 
6 Réanimation chirurgicale, CHU Pellegrin, Bordeaux, France 
7 Centre d’étude du coma et des troubles de la conscience, CHU Sart-Tilman, Liège, Belgique 
8 Réanimation chirurgicale, CHU Charles-Nicolle, Rouen 
9 Radiologie, CHU Pitié-Salpêtrière 
10 Laboratoire d’imagerie fonctionnelle, Unité Inserm 678, Paris, France 

Auteur correspondant.

Résumé

Introduction

Le pronostique neurologique après arrêt cardio-circulatoire ressuscité (ACC) est un enjeu majeur. L’évaluation pronostique repose sur l’examen clinique, les biomarqueurs et les examens électro-physiologiques. Ces techniques restent imprécises et ne sont pas validées après hypothermie thérapeutique. L’imagerie par résonance magnétique (IRM), en particulier les séquences en tenseur de diffusion (DTI), permettrait le diagnostic précoce de l’atteinte de la substance blanche par mesure de l’anisotropie fractionnelle (FA) [1]. Notre objectif était l’évaluation de la mesure de la FA de la substance blanche pour prédire l’évolution neurologique à long terme chez des patients victimes d’ACC ressuscité.

Matériel et méthodes

Étude observationnelle prospective multicentrique menée chez des adultes, victimes d’ACC, et non conscients après 7jours de réanimation. Une IRM cérébrale était réalisée permettant la mesure de la FA globale de la substance blanche. Les valeurs de FA obtenues étaient normalisées par rapport à celles de volontaires sains et exprimées en pourcentage de la valeur des contrôles. L’évaluation du devenir neurologique était faite par le score de Cerebral Performance Category (CPC) à un an. La performance de la FA globale de la substance blanche pour prédire l’évolution neurologique était comparée à celle du coefficient de diffusion apparente (ADC) de la substance grise, de l’électro-encéphalogramme (EEG) par l’intermédiaire du score de Synek, de la protéine S100β et du score Glasgow à l’inclusion.

Résultats

De juillet 2009 à mars 2012, 119 patients ont pu être inclus dans l’étude ainsi que 116 volontaires sains. Parmi ces patients, 88 (74 %) ont eu une évolution neurologique défavorable (CPC 3-5) à un an et 31 (26 %) ont eu une évolution favorable (CPC 1-2). Les aires sous la courbe ROC pour prédire l’évolution neurologique défavorable à un an étaient respectivement de 0,94 (IC95 % : 0,88–0,98) pour la FA de l’ensemble de la substance blanche, de 0,65 (IC95 % : 0,56–0,74) pour l’ADC de la substance grise, de 0,80 (IC95 % : 0,70–0,87) pour le score de Synek, de 0,51 (IC 95 % : 0,41–0,61) pour le score de Glasgow et de 0,52 (IC95 % : 0,37–0,66) pour la protéine S100β. L’aire sous la courbe ROC de la FA était significativement supérieure à toutes les autres. Une valeur de FA inférieure à 86,3 % des contrôles prédisait une évolution défavorable avec spécificité de 100 % (IC95 % : 89 %>100 %) et une sensibilité de 77 % (IC 95 % : 67 %>86 %) (Fig. 1).

Discussion

La mesure de FA de la substance blanche permet de prédire avec précision l’évolution neurologique à long terme chez les patients comateux 7jours après ACC ressuscité. Cette étude menée sur 10 centres de réanimation dans 3 pays confirme les résultats de notre étude pilote. La comparaison aux outils pronostiques conventionnels montre une supériorité de la mesure de la FA de la substance blanche.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2014  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 33 - N° S2

P. A29-A30 - septembre 2014 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Effet neuroprotecteur du mannitol sur l’oxygénation cérébrale dans un modèle de traumatisme crânien diffus
  • C. Schilte, A. Millet, P. Boucheix, P. Bouzat, K. Pernet-Gallay, E. Barbier, J.-F. Payen
| Article suivant Article suivant
  • Cinétique des progéniteurs endothéliaux circulants après hémorragie sous-arachnoïdienne anévrysmale
  • L. Carteron, G. Besch, R. Billon-Grand, A. Biondi, N. Vodovar, A. Mebazaa, N. Meneveau, E. Samain, S. Pili-Floury

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.