Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Courbe d’apprentissage et performance comparée des laryngoscopes de Macintosh et Vidéo-Airtraq™ pour l’intubation trachéale - 30/08/14

Doi : 10.1016/j.annfar.2014.07.492 
S. Zraier 1, , H. Haouache 1, R. Amathieu 1, J.-L. Sebbah 2, G. Dhonneur 1
1 Anesthésie et Réanimations Chirurgicales, CHU AP–HP H-Mondor, Créteil 
2 SMUR 95, CHG de Gonesse, Gonesse, France 

Auteur correspondant.

Résumé

Introduction

Le laryngoscope vidéo-Airtraq™ (VA) est probablement l’outil le plus souvent utilisé en France pour l’intubation trachéale (IT) conventionnelle (c) après le laryngoscope de Macintosh (LM). VA permet l’IT face au mannequin (f) placé en position demi-assise (à 50°). Nous avons comparés les courbes d’apprentissage et la performance de l’IT réalisée par des novices avec LM et VA.

Matériel et méthodes

Travail prospectif de simulation sur mannequin (Airman™). Après une présentation théorique et une démonstration explicite et individuelle par les formateurs, des internes d’anesthésie, de réanimation et du SMUR strictement novices dans la gestion des voies aéreinnes supérieures étaient invités à réaliser les manœuvres d’IT chronométrées avec LM et VA. La complexité de l’IT était modulée par la difficulté de la laryngoscopie avec un score Cormack et Lehane (CL)=1 ou 2b-3, et par la position c et f. L’apprentissage, exprimé en nombre de gestes (n) des techniques d’IT, proposées de manière aléatoire, pour LMc, VAc et VAf était validé quand la durée variait de moins de 10 % sur 3 tentatives successives avec CL=1. Les participants réalisaient les techniques avec CL=2b-3 dans un second temps. La performance des techniques était calculée comme le rapport des durées moyennes de 3 IT(s) avec CL=1 (fin de courbe d’apprentissage) et CL=2b-3. Une échelle de difficulté (EVS : 0–10) était utilisée pour qualifier l’IT difficile avec CL=2b-3.

Résultats

19 novices ont accepté de participer à ce travail. Pour l’IT avec CL=1, l’apprentissage de LMc, VAc et VAf était validé pour n (m±SD) égal à 16±3*, 9±2 et 5°±2 ; respectivement, * et=p<0,05 versus 2 autres). Quand CL=2b-3, la performance de LMc, VAc et VAf était de 0,35*, 0,74 et 0,83, respectivement,* p<0,05. La difficulté de l’IT lors de CL=2b-3 était significativement plus basse pour VAc et VAf que LMc (14±6*, 10±5° et 25±13,respectivement * et°=p<0,05 versus 2 autres).

Discussion

Notre travail confirme que la courbe d’apprentissage de l’IT pour des novices est plus courte avec VA que LM. L’IT c et f avec AV est pour, des novices, plus simple à apprendre que LMc En cas d’IT difficile (CL=2b-3), VA est plus performant que LM. L’intubation de face avec le mannequin en position demi-assis avec AV démontre chez des novices un apprentissage court, et une performance élevée avec une difficulté moindre quand l’IT est rendue plus difficile. AVf pourrait être une option intéressante facile à apprendre pour gérer les cas d’intubation difficile.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2014  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 33 - N° S2

P. A291-A292 - septembre 2014 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Simulation haute fidélité et apprentissage des gestes de premiers secours au cabinet dentaire chez les étudiants en odontologie
  • V.-E. Quinsat, E. Roy, C. Metzger, P. Lesclous, D. Péan, C. Lejus
| Article suivant Article suivant
  • Abord des voies aériennes supérieures avec et sans tenue NRBC
  • N. Gaubert Sendon, J. Saulnier, S. Dubourdieu, B. Francis, M. Bignand, J.-P. Tourtier

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.