Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Impact d’un apprentissage préalable par simulation sur la performance des étudiants en médecine à la mise en place de voie veineuse périphérique sur patient : étude prospective randomisée - 30/08/14

Doi : 10.1016/j.annfar.2014.07.497 
B. Aubert 1, , A. Bouaziz 1, A. Flacher 1, S. Lefebvre 1, R. Schaub 2, I. Botunga 1, R. Dumont 1, M. Sebbane 1
1 Département des Urgences 
2 DIM, CHU de Montpellier, Montpellier, France 

Auteur correspondant.

Résumé

Introduction

L’apprentissage par simulation est une approche moderne de formation pour les gestes techniques médicaux. Pourtant le transfert vers le patient des compétences procédurales acquises lors de la simulation reste peu évalué [1]. Notre objectif est de comparer un apprentissage préalable par simulation à l’apprentissage classique sur patient, en évaluant les compétences techniques et non techniques des étudiants, les complications et le ressenti du patient. Le geste étudié est la mise en place de voie veineuse périphérique (VVP), geste très fréquent en médecine d’urgence.

Matériel et méthodes

Étude prospective randomisée menée dans le cadre de formation des DCEM3. Après information et consentement de participation, 40 DCEM3 novices dans la procédure sont randomisés en 2 groupes. Les 2 groupes reçoivent une formation théorique suivie de 3 séances pratiques effectuées soit sur patient (groupe contrôle, patients P1-P2-P3) soit sur simulateur SimKelly équipé de bras d’abord veineux (Laerdal) (groupe simulation S1-S2-S3), chacune associée à un débriefing. Les 2 groupes sont ensuite évalués sur patient. Les données obtenues pour le 1er patient du groupe simulation (SP1) sont comparées à celles obtenues pour le 1er et 4ème patient du groupe contrôle (P1, P4). Les compétences sont mesurées à l’aide d’une grille de notation validée. Les complications sont notées, et le ressenti du patient est évalué par une échelle visuelle analogique (EVA).

Résultats

Trente-sept DCEM3 sont évalués (groupe simulation : n=20 vs groupe contrôle : n=17). Si on compare les données obtenues pour le 1er patient de chaque groupe (SP1 vs P1), le taux de cathétérisme réussi (2 essais) est plus élevé dans le groupe simulation vs contrôle (70 % vs 12 %, p<0,001) pour le 1er patient des 2 groupes). Les complications sont moins fréquentes (82 % vs 30 %, p=0,001), le ressenti du patient est meilleur en terme de douleur (2,3±1,7 vs 4,2±2,3, p<0,01), mise en confiance (7,2±1,5 vs 4,3±2,8, p<0,01) et explications fournies (7,9±1,6 vs 3±3, p<0,01). À l’évaluation finale (patient SP1 vs P4), le score de compétences globales est meilleur pour le groupe simulation (30,8/34±2,3 vs 27,4/34±7,2, p=0,007). Par contre, la différence n’est plus significative pour le taux de cathétérisme réussi (SP1 vs P4, 70 % vs 53 %, p=0,3), de complications (30 % vs 47 %, p=0,29) ou le ressenti du patient.

Discussion

Une formation préalable de courte durée sur simulateur (3 séances) améliore la qualité de la procédure de mise en place de VVP sur le patient, tant sur la partie technique que non technique du geste et influence également le ressenti du patient.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2014  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 33 - N° S2

P. A294 - septembre 2014 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Intérêt de l’apprentissage du téléguidage des compressions thoraciques en simulation sur la performance des assistants de régulation médicale à téléguider un appelant en situation réelle lors d’un arrêt cardiorespiratoire ex
  • O. Vuillot, V. Duvochel, J.-P. Richard, N. Pansard, B. Boudjema, S. Lefebvre, R. Dumont, M. Sebbane
| Article suivant Article suivant
  • Impact de la simulation sur la performance des étudiants en médecine à la mise en place de voie veineuse périphérique dans le département d’urgence : étude prospective randomisée
  • A. Bouaziz, R. Jreige, F. Lasalle, R. Schaub, S. Lefebvre, I. Giraud, M. Sebbane

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.