Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Crâniotomie éveillée : comparaison entre les techniques Asleep-Awake (AA) et Asleep-Awake-Asleep (AAA) ; expérience de 32 mois dans un centre à recrutement élevé - 30/08/14

Doi : 10.1016/j.annfar.2014.07.503 
A. Forastieri Molinari 1, , S. Malossini 1, M.R. Spoto 1, E. Fava 2, L. Bello 2, F. Raimondi 3
1 Anesthésie et réanimation, Dipartimento di Anestesia e Terapia intensiva Generale, Humanitas Clinical and Research Center 
2 Neurochirurgia Oncologica, Università Studi Milano 
3 Dipartimento di Anestesia e Terapia intensiva Generale, Humanitas Clinical and Research Center, Milan, Italie 

Auteur correspondant.

Résumé

Introduction

La chirurgie cérébrale en zone fonctionnelle s’est développée autour de la technique de cartographie corticale en chirurgie éveillée. La prise en charge anesthésique de ces interventions implique trois techniques : surveillance anesthésique simple (MAC), Asleep-Awake (AA), Asleep-Awake -Asleep (AAA). Une seule étude dans la littérature fait une comparaison entre les différentes techniques [1]. Dans notre étude, nous comparons deux techniques anesthésiques, AA versus AAA, durant 32 mois, dans un service à recrutement élevé. Sont colligés le délai du réveil, les performances peropératoires du patient et l’incidence des complications anesthésiques.

Matériel et méthodes

Nous avons effectué une analyse rétrospective considérant les interventions effectuées de mai 2011 à janvier 2014 : 594 patients ont été opérés avec cartographie corticale dont 128 (21,5 %) en chirurgie éveillée. L’équipe neurochirurgicale et anesthésique était la même pour toutes les interventions. 90 patients (53M/37 F, 40ans±15, ASA 1/2/3 28/60/2) ont bénéficié de la technique AA et 38 patients (21M/17 F, 42ans±15, ASA 1/2/3 16/20/2) de la technique AAA. Surveillance peropératoire avec SpO2, ECG, ABP, EtCO2, MEPs en continu et BIS. L’induction de la première anesthésie, a été menée avec une perfusion de Propofol et Rémifentanil en mode AIVOC puis insertion d’un Igel®. Dans le protocole AAA, les patients ont ensuite tous été intubés en utilisant la technique TET [2]. Le neuropsychologue côtait la performance des patients selon un index de 1 à 5, où 5 est le meilleur résultat.

Résultats

Le délai de réveil était de 15±5,4min (AA) et 10±4,7min (AAA) (p<0,05). La performance des patients était de 3,2±1 (AA) et de 3,9±1 (AAA) (p>0,05). Dans le groupe AA, 34 patients (37 %) ont signalé des douleurs (NRS 2-3) lors du mappage corticale, comparativement à 5 (13 %) dans AAA (p<0,05). Hypertension peropératoire : 24 (27 %) des patients dans le AA et 1 (3 %) dans AAA (p<0,05), AA 26 (29 %) des patients avaient une hypercapnie modérée par rapport à 1 (3 %) dans AAA (p<0,05). Hémorragie veineuse à l’hémostase : 9 (10 %) des patients dans AA et AAA 0 dans (p<0,05). Déficits transitoires à la décharge : AA 14 patients (15 %), AAA 3 patients (8 %) (p>0,05). D’autres différences entre les deux groupes sont présenté dans la Fig. 1.

Discussion

Les populations des deux groupes (AA versus AAA) ne sont pas numériquement comparables, mais la gestion de l’anesthésie selon la technique AAA semble procurer de meilleurs résultats. On peut parler de données qui révèlent un bénéfice à réanesthésier les patients (technique AAA).

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2014  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 33 - N° S2

P. A297-A298 - septembre 2014 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Traitement endovasculaire des accidents vasculaires cérébraux ischémiques : quelle prise en charge anesthésique ?
  • D. Zlotnik, G. Taylor, J.-M. Devys
| Article suivant Article suivant
  • Étude de la connectivité neuronale locale en EEG cortical lors du réveil d’anesthésie en neurochirurgie éveillée
  • S. Boussen, A. Trébuchon, P. Metellus, N. Bruder

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.