Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Incidence et délai de survenue des complications après hémorragie sous-arachnoïdienne anévrysmale - 30/08/14

Doi : 10.1016/j.annfar.2014.07.059 
E. Omar , J.-F. Carabalona, F. Dailler
 Réanimation neurologique, Hôpital Pierre-Wertheimer - Hospices Civils de Lyon, Lyon, France 

Auteur correspondant.

Résumé

Introduction

L’incidence des complications médicales après hémorragie sous-arachnoïdienne anévrysmale (HSA) est élevée [1, 2].

Nous avons cherché à déterminer l’incidence et le délai de survenue des complications médicales après HSA en fonction du grade radiologique de Fisher et de la classification clinique de la World Federation of Neurosurgeons (WFNS). L’objectif est d’évaluer notre protocole de prise en charge qui comporte une hospitalisation en réanimation et en surveillance continue pour une durée minimale de 10jours.

Matériel et méthodes

Nous avons mené une étude rétrospective incluant tous les patients hospitalisés pour HSA anévrysmale dans notre service de janvier 2012 à décembre 2013. Les informations recueillies étaient : données démographiques (âge, sexe), facteurs de risques (tabac, alcool, antiagrégant plaquettaire ou anticoagulant), histoire médicale (score IGS, localisation et traitement de l’anévrysme, anomalies scannographiques à l’admission, scores de Glasgow à l’entrée et à la sortie, mise en place de dérivation ventriculaire externe). Les complications médicales étudiées étaient : vasospasme clinique, resaignement, décès, perfusion d’amines, fièvre (≥38,4°C), hyperglycémie (≥11,1mmol/L), hypernatrémie sévère (>150mmol/L), hyponatrémie sévère (<130mmol/L), et complications extra-neurologiques. Pour chaque complication, la date de survenue par rapport au saignement était recueillie.

Résultats

Cent quinze patients ont été inclus. L’âge moyen était de 51±14,8ans. L’anévrysme était soit embolisé (84,2 %), soit clippé (8,8 %), soit non traité (7 %). Une dérivation ventriculaire externe était parfois mise en place (26,3 %). Les effectifs selon la classification WFNS étaient : WFNS 1 (n=60), WFNS 2 (n=14), WFNS 3 (n=11), WFNS 4 (n=8), WFNS 5 (n=22) (Tableau 1, Fig. 1).

Discussion

L’incidence des complications après une HSA est liée à l’importance du saignement et à l’état clinique initial. Ces résultats sont concordants avec ceux de la littérature [3]. Ils nous permettent d’envisager de réduire les durées d’hospitalisation en fonction du grade de Fisher. Pour les patients grade Fisher 1, nous proposons une prise en charge en service de neurochirurgie une fois l’anévrysme sécurisé. Les grades Fisher 2/WFNS 1 et 2 seront gardés en surveillance continue pour une durée minimale de 7jours en l’absence de complication. Nous maintenons une durée minimale de 10jours pour les grades Fisher 3 et 4 quel que soit le grade WFNS. Cette stratégie sera validée par une étude prospective.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2014  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 33 - N° S2

P. A32 - septembre 2014 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Étude pilote sur l’intérêt de la néoptérine comme outil pronostique pour les hémorragies sous-arachnoidiennes de bas grade
  • N. Kapandji, L. Azurmendi, N. Turck, L. Puybasset, J.-C. Sanchez, V. Degos
| Article suivant Article suivant
  • L’infarctus cérébral en réanimation : quelle prise en charge et quel pronostic en 2014 ?
  • M. Lermuzeaux, D. Radenac, C. Daubin, J.-L. Gérard, J.-L. Fellahi, J.-L. Hanouz, C. Gakuba

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.