Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Concordance EVA et ANI dans le traitement de douleurs d’algoneurodystrophie par bloc péri-nerveux - 30/08/14

Doi : 10.1016/j.annfar.2014.07.069 
J. Fessler 1, , D. Hayon 2, N. Liu 1, M. Fischler 1, M. Le Guen 1
1 Anesthésie, Hôpital Foch, Suresnes 
2 Anesthésie, Clinique des 2 caps, Coquelles, France 

Auteur correspondant.

Résumé

Introduction

L’évaluation objective de thérapeutiques antalgiques en cas de douleurs chroniques de type algoneurodystrophie ou CPRS (Complex Regional Pain Syndrome) constitue un véritable challenge [1]. L’Analgesia Nociception Index (ANI) est un outil d’hétéro-évaluation de la douleur basée sur ses effets sur le système nerveux autonome. L’objectif de cette étude est d’évaluer l’intérêt de ANI comparativement à l’Échelle Visuelle Analogique (EVA) chez des patients traités par blocs péri-nerveux en ambulatoire [2].

Matériel et méthodes

Après accord du CCP (ID RCB : 2011-A01676-35) et recueil du consentement, les patient(e)s adultes souffrant de CPRS aux membres inférieurs ou supérieurs avec confirmation à la scintigraphie osseuse étaient éligibles. Les critères d’exclusion étaient le refus, l’infection locale ou générale, l’arythmie cardiaque et la prise de bêtabloquants. Avant la réalisation d’un bloc péri-nerveux, chaque patient remplissait un questionnaire d’anxiété et de gêne fonctionnelle articulaire. Après 5minutes d’enregistrement au repos, l’EVA et l’ANI étaient collectés avant et après stimulation algogène standardisée. Cette mesure était répétée après la pratique du bloc sous échographie réalisé en condition aseptique avec mise en place d’un cathéter péri-nerveux (Contiplex BBRAUN) avec administration de 10mL de Naropéine 0,2 %. La comparaison a porté sur les périodes avant-après bloc régional (test t de Student apparié) et sur le calcul du coefficient kappa de concordance. Une valeur de p<0,05 était considérée comme significative.

Résultats

Parmi les 30 patients, 8 hommes ont été inclus dans cette étude monocentrique prospective. L’EVA au repos et à la stimulation diminuait significativement après le bloc tandis que l’ANI s’élevait significativement. L’amplitude de la réponse de l’ANI était faiblement corrélée à l’amplitude de baisse de l’EVA (r=0,05) si la concordance dans la réponse est bonne : K=0,88. La courbe ROC déterminant la capacité de l’ANI de détecter une douleur modérée à sévère présentait une aire sous la courbe de 0,65 avec un point d’inflexion pour une valeur de 69 avec une sensibilité et une spécificité de 0,77 et 0,70 respectivement. L’anxiété ne ressort pas comme corrélée aux mesures de l’EVA (Tableau 1).

Discussion

Une valeur d’ANI ne permet pas de discriminer de façon satisfaisante les patients en fonction de l’intensité de leur douleur avant un bloc en cas de CPRS. Toutefois, la variation de la valeur renseigne correctement du succès de la technique.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2014  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 33 - N° S2

P. A39 - septembre 2014 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Performance de la variation dynamique d’ANI (Analgesia/Nociception Index) pour prédire la réactivité hémodynamique peropératoire : étude prospective observationnelle
  • E. Boselli, R. Logier, G. Bégou, L. Bouvet, R. Dabouz, J. Davidson, J.-Y. Deloste, N. Rahali, A. Zadam, B. Allaouchiche
| Article suivant Article suivant
  • Effet de l’esmolol sur l’Analgesia/Nociception Index (ANI) dans un modèle porcin de choc septique
  • E. Boselli, M. Jacquet-Lagrèze, B. Allaouchiche, J.-M. Bonnet-Garin, C. Paquet, J.-Y. Ayoub, D. Restagno, J. Étienne, O. Dauwalder, S. Junot

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.