Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Effet de l’Albumine sur la prévention de l’insuffisance rénale aiguë dans la pré-éclampsie sévère - 30/08/14

Doi : 10.1016/j.annfar.2014.07.016 
H. Jabri , I. Boussaidi, H. Attia, L. Bennasr, S. Ben Marzouk, H. Krimi, H. Maghrebi
 Anesthésie réanimation, Centre de maternité et de néonatologie de Tunis, Tunis, Tunisie 

Auteur correspondant.

Résumé

Introduction

L’insuffisance rénale aiguë représente une complication redoutable chez les parturientes présentant une pré-éclampsie sévère. L’albumine, déterminant principal de la pression oncotique plasmatique, présente un pouvoir oncotique et un pouvoir d’expansion volémique. Le but de notre étude était d’évaluer l’effet de l’administration de l’albumine 20 % sur la prévention de l’oligurie en cas de pré-éclampsie sévère.

Matériel et méthodes

Après accord du comité d’éthique local, nous avons mené une étude prospective randomisée, incluant toutes les patientes consentantes admises consécutivement pour pré-éclampsie sévère, nécessitant l’extraction fœtale par césarienne en urgence. Un apport de base de 1,5L de sérum glucosé à 5 % et d’un litre de sérum salé isotonique (SSI) est administré durant les premières 24h, associé à de la nicardipine (IV) et à du sulfate de magnésium. Une surveillance horaire de la pression artérielle, de la diurèse, des signes neurosensoriels et biologique quotidienne ont été établies. En cas d’oligurie définie par une diurèse horaire inférieure à 30ml/H, un remplissage vasculaire par 500ml de SSI est réalisé en heure, renouvelé une fois si nécessaire. Si l’oligurie persiste, 20mg de furosémide IV sont administrés. Après extraction fœtale, les parturientes ont été randomisées en deux groupes : Un groupe GA (n=23) recevant 50ml d’albumine 20 % renouvelé une fois au bout de 12h et un groupe témoin GT (n=23) qui ne recevait pas d’albumine. Les données recueillies étaient la diurèse horaire pendant les premières 24H, la quantité de SSI supplémentaire, la durée de l’oligurie, la créatininémie à H24, les paramètres hémodynamiques et respiratoires horaire, ainsi que la quantité totale de nicardipine administrée. Nous avons utilisé le test de Chi2 pour la comparaison des pourcentages et le test t de Student pour la comparaison des variables quantitatives, avec un seuil de signification à 0,05.

Résultats

Les deux groupes étaient comparables au point de vue des caractéristiques démographiques, cliniques et opératoires. L’incidence de l’oligurie était comparable entre les deux groupes mais plus précoce et nécessitant un volume de remplissage vasculaire moins important dans le groupe albumine (Tableau 1).

Discussion

L’administration d’albumine en post-partum immédiat chez les patientes présentant une pré-éclampsie sévère ne prévient de la survenue d’une oligurie mais permet de la corriger plus rapidement avec diminution significative des besoins de remplissage vasculaire et du recours aux diurétiques et aux antihypertenseurs.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2014  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 33 - N° S2

P. A5 - septembre 2014 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Évaluation des pratiques de prise en charge des hémorragies du post-partum avant et après mesures d’amélioration dans une maternité de niveau III
  • A. Morandini, F. Vial, P.-P. Crumière, D. Herbain, N.-E. Baka, H. Bouaziz
| Article suivant Article suivant
  • Prise en charge des prééclampsies sévères en France : enquête de pratique nationale
  • J. Feugeas, F. Vial, K. Podrez, L. Petry, U. Cubuk, P. Guerci, K. Hosseini, H. Bouaziz

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.