Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Impact de la laparoscopie pédiatrique sur l’hémodynamique systémique et l’oxygénation cérébrale : résultats préliminaires - 30/08/14

Doi : 10.1016/j.annfar.2014.07.092 
F. Pares 1, , M. Maesani 1, J. Hilly 1, D. Michelet 1, V. Silins 1, B. Greff 1, S. Couffin 1, J. Voulgaropoulos 1, A. Bonnard 2, S. Dahmani 1
1 Département d’anesthésie réanimation 
2 Service de chirurgie viscérale et urologique pédiatrique, hôpital Robert-Debré, Paris, France 

Auteur correspondant.

Résumé

Introduction

La laparoscopie est une technique en pleine expansion en chirurgie pédiatrique car elle permet des gestes plus précis, moins invasifs et propices à une réhabilitation postopératoire précoce voire une prise en charge ambulatoire. Les modifications de l’hémodynamique générale et locale restent très mal expliquées. Dans cette étude, nous avons caractérisé les modifications de ces données.

Matériel et méthodes

Après accord de notre comité local d’éthique et consentement éclairé, des patients de 2 à 16ans, ASA 1 à 3, sans pathologies cardiaques connues et programmés pour une laparoscopie intrapéritonéale ont été inclus prospectivement dans cette étude. Le protocole d’anesthésie était standardisé. Outre le monitorage habituel, les patients étaient également surveillés par un doppler œsophagien et un moniteur d’oxygénation cérébrale. Les données recueillies avant et 15minutes après insufflation étaient : la fréquence cardiaque (FC), la pression artérielle moyenne (PAM), la saturation artérielle en O2 (SaO2), la saturation cérébrale en O2 (ScO2), l’index cardiaque (IC) la concentration télé-expiratoire en CO2 (CO2TE), la pression plateaux des voies aériennes supérieure (Pplat) et la pression d’insufflation péritonéale (PIA). L’analyse statistique était faite par un test de Mann et Whitney pour les comparaisons des données avant et après insufflation abdominale. Une corrélation entre les variations d’IC et de la ScO2, d’une part, et les variations des autres données hémodynamiques et respiratoires (PAM, FC, CO2TE, SaO2, Pplat), d’autre part, étaient également réalisés par un coefficient de corrélation Spearman. Les données étaient décrites par leur médiane [min–max].

Résultats

À la date de soumission, 18 patients d’âge 9 [4–14] ans, étaient inclus dans cette étude. Les interventions consistaient en des : cholécystectomies, appendicectomies, splénectomies, cures de reflux gastro-œsophagien, et cures de cryptorchidies. Les PIA étaient de 11 [8–15] mmHg. L’insufflation était associée à une augmentation de la PAM, la FC, le CO2TE et de la Pplat (Tableau 1). Par contre, aucune modification n’était observée pour l’IC, la ScO2 et la SaO2. L’IC ne montrait une corrélation significative qu’avec la FC (coefficient de Spearman=0,75, p=0,001). Aucune corrélation significative entre la ScO2 et une autre variable n’a été retrouvée.

Discussion

Dans cette série préliminaire, l’insufflation intrapéritonéale s’accompagnait, comme précédemment décrit d’une augmentation de la FC, la PAM et la CO2TE. Les mécanismes évoqués sont : l’insufflation de CO2, la stimulation sympathique par l’hypercapnie et la libération de substances vasoactives. Par contre, l’IC n’était pas modifié contrairement à ce qui avait été précédemment décrit : baisse de l’IC consécutive à l’augmentation de la post-charge l’IC [1]. L’une des hypothèses serait le maintien de l’IC par l’augmentation de la FC [2], élément déterminant de la régulation du débit cardiaque chez l’enfant. Aucune modification de l’oxygénation cérébrale n’était associée à l’insufflation péritonéale dont les variations n’étaient associées à aucun autre facteur.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2014  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 33 - N° S2

P. A53-A54 - septembre 2014 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Valeurs seuils des variations de PAS et PAM entraînant une désaturation cérébrale en oxygène chez les nourrissons de moins de 3 mois
  • O. Arslan, D. Michelet, J. Hilly, V. Luce, M. Bensalah, J. Sicard, N. Bezaz, M. Bellon, H. Ben Kadour, S. Gaugain, J. El Sayegh, A. Diop, S. Dahmani
| Article suivant Article suivant
  • Méta-analyse sur la prédiction de la réponse au remplissage vasculaire par les variations respiratoires du pic de vélocité aortique (?VPeak) chez l’enfant sous ventilation mécanique
  • F.-P. Desgranges, M. Cannesson, E. Pereira de Souza Neto, O. Desebbe, D. Chassard

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.