Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Prédiction transfusionnelle au cours de la chirurgie de la scoliose pédiatrique après mise en place d’un protocole d’épargne transfusionnelle par érythropoïétine et antifibrinolytiques - 30/08/14

Doi : 10.1016/j.annfar.2014.07.102 
C. Dupuis , J. Sayegh, D. Michelet, J. Hilly, M. Maesani, C. Vidal, B. Ilharreborde, K. Mazda, S. Dahmani
 Département anesthésie réanimation, Robert-Debré, Paris, France 

Auteur correspondant.

Résumé

Introduction

L’utilisation de l’érythropoïétine et des antifibrinolytiques au cours de la chirurgie de la scoliose pédiatrique a permis une épargne transfusionnelle importante. Suite à la généralisation de ces nouvelles pratiques, les facteurs de risques classiques de transfusion homologue qui sont le taux d’hémoglobine et l’administration d’érythropoïétine, ne sont plus valides. L’objectif de notre étude était donc de déterminer les nouveaux facteurs de risque de transfusion homologue durant la période périopératoire incluant le peropératoire et les 24 premières heures postopératoire, au cours de la chirurgie de la scoliose pédiatrique préparée par érythropoïétine et antifibrinolytiques.

Patients et méthodes

Après accord du comité d’éthique, nous avons prospectivement recueilli les données des patients opérés d’une scoliose dans notre établissement sur une période d’un an. La prise en charge de ces patients était standardisée avec un objectif d’hémoglobine pré opératoire de 15g/dL obtenu après administration d’érythropoïétine si besoin, et administration d’antifibrinolytique en peropératoire avec un seuil transfusionnel standardisé en per- et postopératoire. Les données analysées étaient: les données démographiques dont le l’âge, l’indice de masse corporel (IMC), le score American Society of Anesthesiologists (ASA), l’angle de Cob, le taux d’hémoglobine préopératoire, les caractéristiques des interventions (durées, étages libérés, fixation sacrée), les méthodes d’épargnes transfusionnelles, les quantités de cristalloïdes, de colloïdes (hydroxyéthylamidon) reçus en peropératoire, et de produits sanguins labiles en per et postopératoire. Les données étaient exprimées en moyenne±écart-type ou par pourcentage. Était recherché les facteurs associés au fait d’être transfusé en peropératoire et dans les 24heures postopératoire. Une analyse univariée par Chi2, test exact de Fisher ou test de Mann et Whitney était réalisé puis une analyse multivariée effectuée par régression logistique. Y était inclus tous les termes ayant en univariée une valeur de p<0,2.

Résultats

Cent quarante-huit patients ont été inclus dans cette analyse. L’âge était de 15±3ans. Le nombre d’étages libérés était de 13±3 étages. Onze pour cent des scolioses étaient d’origine neuromusculaire pour 80 % idiopathique. Quatre-vingt-treize pourcent des patients recevait de l’érythropoiétine, 92,5 % des antifibrinolytiques. L’hémoglobine préopératoire était de 14,6±1,3g/dL et 18,4 % des patients bénéficiaient d’une transfusion homologue. Les facteurs introduits dans le modèle multivarié étaient : l’IMC, le score ASA, une origine neuromusculaire de la scoliose, le nombre d’étages libérés, la fixation sacrée, la durée de chirurgie et la quantité de colloïdes reçu en peropératoire. L’analyse multivariée retrouvait les facteurs suivants : le nombre d’étages libérés, la durée de la chirurgie et la quantité de colloïdes reçu en peropératoire (Tableau 1).

Discussion

Dans notre étude, le nombre d’étages libérés et la durée de l’intervention étaient associés de manière significative à la transfusion en per opératoire comme précédemment décrit [1]. L’administration de colloïdes était également prédictive de la transfusion homologue de manière indépendante, ce qui interroge sur l’effet potentiel de ces derniers sur la coagulation et le saignement périopératoire.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2014  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 33 - N° S2

P. A59 - septembre 2014 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Le Cell-Saver permet-il la diminution de la transfusion homologue au cours de la chirurgie de la scoliose pédiatrique ?
  • H. harkouk, C. dupuis, B. ilharebborde, K. mazda, C. vidal, J. hilly, D. michelet, Y. nivoche, S. dahmani
| Article suivant Article suivant
  • Évaluation des pertes sanguines peropératoires lors de neurochirurgies intracérébrales par craniotomie chez l’enfant : faut-il se fier à l’aspiration chirurgicale ?
  • C. Faulcon, F.-P. Desgranges, O. Vassal, A. Mahr, S. Burgal, F. Dailler, C. Mottolese, D. Chassard

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.