Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Évaluation de l’utilisation d’un circuit respiratoire de petit calibre chez l’enfant de plus de 20 kg - 30/08/14

Doi : 10.1016/j.annfar.2014.07.104 
J. Salomon , N. Nardi, C. Ecoffey, E. Wodey
 Pôle anesthésie Samu urgence réanimation, CHU de Rennes, Rennes, France 

Auteur correspondant.

Résumé

Introduction

L’utilisation d’un circuit respiratoire de petit calibre est recommandée pour l’anesthésie de l’enfant de moins de 10kg afin de limiter l’espace mort du circuit et d’éviter les réinhalations de CO2 expiré [1, 2]. Le but de cette étude était de montrer que ce type de circuit, comparativement au circuit de gros calibre, ne modifiait pas les paramètres ventilatoires chez l’enfant plus grand (> 20kg) lors d’une anesthésie générale (AG).

Patients et méthodes

Il s’agit d’une étude pilote, observationnelle, prospective, non randomisée, réalisée dans le service d’anesthésie pédiatrique du CHU de Rennes après accord du comité d’éthique. Tous les patients de plus de 20kg, devant bénéficier d’une AG au bloc opératoire étaient inclus, après l’obtention d’un consentement parental éclairé, à l’exception de ceux qui présentaient un syndrome obstructif ou restrictif sévère. Les patients étaient répartis de manière aléatoire en deux groupes (G1 « petits tuyaux » ou G2 « gros tuyaux) selon la salle (1 ou 2) et la semaine (paire ou impaire). Les paramètres ventilatoires étaient enregistrés pendant 1minute (′) (logiciel Proto99), 10′ après l’induction, en l’absence de stimulation et avant l’incision chirurgicale. Tous les patients étaient endormis sous sévoflurane (1,2 MAC) et ventilés (respirateur Zeus) en mode assistée contrôlée (VT=8mL/kg et FR adaptée pour ETCO2=35mmHg). Le recueil des données (caractéristiques des patients et détails de l’anesthésie) était effectué lors de l’enregistrement. Les données sont présentées en nombre, en pourcentage, et en médiane [10–90e percentile]. Les tests de U et Chi2 ont été utilisés pour les comparaisons entre les groupes avec un seuil de significativité fixé à p<0,05

Résultats

Cinquante-sept patients ont été inclus (G1=31 et G2=26). G1 et G2 étaient homogènes pour l’ensemble des caractéristiques cliniques, en particulier pour l’âge (11ans [5–16] vs 10ans [6–15]) et le poids (37kg [22–59] vs 33 [21–56]). L’anesthésie réalisée était équivalente entre G1 et G2 (induction inhalatoire (83 % vs 86 %) ; utilisation du propofol (50 % vs 44 %); entretien de l’anesthésie par sévoflurane/N2O chez tous les patients). Lors de l’enregistrement, 39 % des patients de G1 et G2 avaient reçu un dérivé morphinique et la majorité des patients n’était pas curarisée (89 % vs 90 %). Les résultats des principaux paramètres ventilatoires enregistrés sont présentés dans le Tableau 1. Il n’y a aucune différence significative sur la dynamique respiratoire entre G1 et G2. Comparaison des paramètres ventilatoires entre le groupe « petits tuyaux » (Gp 1) et « gros tuyaux » (Gp 2). Résultats présentés en médiane [Q10;Q90]. Seuil significatif : p<0,05.

Discussion

L’utilisation de circuit respiratoire de petit calibre avec le respirateur Zeus est possible quelque soit le poids du patient et pourrait à l’avenir simplifier la gestion du respirateur et constituer un gain de temps précieux.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2014  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 33 - N° S2

P. A60 - septembre 2014 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Évaluation des pertes sanguines peropératoires lors de neurochirurgies intracérébrales par craniotomie chez l’enfant : faut-il se fier à l’aspiration chirurgicale ?
  • C. Faulcon, F.-P. Desgranges, O. Vassal, A. Mahr, S. Burgal, F. Dailler, C. Mottolese, D. Chassard
| Article suivant Article suivant
  • Pratique de l’anesthésie pédiatrique au Maroc
  • H. Taibi, B. hmamouchi, M. Lazraq, F.Z. Semlali, K. yaqini, A. chlilek

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.