Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Le ROTEM® n’est pas approprié pour apprécier le risque hémorragique du patient cirrhotique - 30/08/14

Doi : 10.1016/j.annfar.2014.07.110 
C. Lentschener 1, , C. LeCourvoisier Flaujac 2, I. Firas 2, I. Gouin 2, M. Bazin 1, C.M. Samama 1
1 Anesthésie réanimation 
2 Hémobiologie, hôpital Cochin, Paris, France 

Auteur correspondant.

Résumé

Introduction

Le ROTEM® a été associé à une réduction significative des pertes sanguines et des besoins transfusionnels en chirurgie cardiaque, chez les traumatisés, en obstétrique, en transplantation hépatique [1]. Mais, chez les patients cirrhotiques, (a) les tests ROTEM® sont corrélés à la baisse du taux de prothrombine (TP) et du fibrinogène, suggérant une hypocoagulabilité [2] ; (b) les tests de génération de thrombine (TGT) en présence de thrombomoduline (TM) ont révélé des potentiels de libération de thrombine endogène (PTE) identiques chez les cirrhotiques et chez des sujets normaux, suggérant que l’hémostase des cirrhotiques est rééquilibrée vers la normalité [2] ; (c) le TP n’a jamais été associé à un risque de saignement chez les cirrhotiques soumis à des procédures invasives [2]. Nous avons mesuré et comparé (a) les tests ROTEM® appréciant la fermeté du caillot, (b) le PTE avant et après adjonction de TM, (c) les taux de facteur V et de fibrinogène, et la numération des plaquettes chez des patients cirrhotiques.

Patients et méthodes

Nous avons mesuré chez 40 patients dont la cirrhose n’était pas d’origine infectieuse ou immunologique, (a) le facteur V, le fibrinogène, et la numération des plaquettes ; (b) la fermeté du caillot basée sur les tests MCF en EXTEM, INTEM, FIBTEM, du ROTEM® ; (c) le PTE sur du plasma pauvre en plaquettes, avant et après adjonction de TM, et le pourcentage de diminution du PTE après adjonction de TM (δ PTE). Les scores de MELD ont apprécié la gravité de la cirrhose. Le test de Spearman a été utilisé. ρ>0,5 and p<0,05 étaient très significatifs.

Résultats

Des cirrhoses de toutes gravités ont été inclues. Le PTE était normal après adjonction de TM, montrant une coagulation normale. Les tests ROTEM® de fermeté du caillot étaient (a) corrélés au facteur V, au fibrinogène, et à la numération des plaquettes, suggérant une hypocoagulabilité corrélée au degré de l’insuffisance hépatique et une indication à perfuser du plasma frais et des plaquettes avant la chirurgie chez certains patients et (b) prédictifs du δ PTE révélant un potentiel de normo coagulation corrélé au degré de l’insuffisance hépatique. Le test FIBTEM n’est pas dépendant des plaquettes et n’est donc pas corrélé à la numération des plaquettes (Tableau 1).

Discussion

Ces résultats sont en accord avec les bases physiologiques de l’hémostase [3] : (a) les tests ROTEM® rendent compte seulement de la fibrinoformation qui représente 5 % de la coagulation globale [3] ; (b) le PTE en présence de TM rend compte de l’ensemble de la coagulation conduisant à la génération de thrombine qui est l’enzyme clé de la coagulation [3] ; (c) le PTE a été prédictif du risque de saignement et de thrombose dans plusieurs situations à risque [3]. En conclusion, les tests ROTEM® ne sont pas appropriés pour monitorer la coagulation chez les patients cirrhotiques. Ils indiquent une hypocoagulabilité non confirmée par la génération de thrombine qui est normale.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2014  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 33 - N° S2

P. A69 - septembre 2014 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • La mesure délocalisée de l’INR par Hémochron Jr® n’est pas corrélée aux valeurs du laboratoire au cours de la transplantation hépatique
  • E. Delaval, B. Bourdet, B. Laviolle, V. Minville, H. Beloeil
| Article suivant Article suivant
  • L’utilisation de la thromboélastométrie en situation d’hémorragie digestive haute réduit t’elle la consommation en PFC ?
  • F.-X. Jean, P.-F. Wey, G. Axiotis, M. Puidupin, B. Raynaud, J.-S. David

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.