Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Effets de la ventilation non invasive sur les patients victimes de traumatismes thoraciques avec hypoxémie - 30/08/14

Doi : 10.1016/j.annfar.2014.07.119 
O. Chaouch , A. Ghlala, H. Belhajamor, M. Louati, M. Othmen, Z. Chaabane, A. Ammous, A. Cherif
 Anesthésie réanimation, CHU La Rabta, Tunis, Tunisie 

Auteur correspondant.

Résumé

Introduction

Déterminer si la ventilation non invasive (VNI) réduit le taux d’intubation pour insuffisance respiratoire par traumatisme thoracique avec hypoxémie liée à une contusion pulmonaire.

Matériel et méthodes

C’est une étude prospective randomisée qui a inclus tous les patients victimes de traumatismes du thorax, admis dans une unité de soins intensifs (USI) sur une période de 1 an. Les patients ayant une contusion pulmonaire et une hypoxémie (PaO2/FiO2<200mm Hg), ont été inclus dans l’étude. Tous les patients ont reçu une analgésie péridurale thoracique avec de la bupivacaïne et du Fentanyl. Les patients ont été randomisés en deux groupes, un groupe contrôle (n=12) ayant reçu de l’oxygène avec un masque à haute concentration et un groupe VNI (n=13) ayant été mis en sous-ventilation spontanée avec aide inspiratoire et pression positive (VS-AI-PEP) par masque facial.

Résultats

Les deux groupes étaient comparables des points de vue caractéristiques démographiques. Le recours à l’intubation était moins fréquent dans le groupe VNI par rapport au groupe témoin. La durée du séjour aux soins intensifs ainsi que le séjour à l’hôpital étaient plus courts chez les patients du groupe VNI. En revanche, aucune différence significative n’a été observée ni pour le taux de mortalité ni pour la fréquence des pneumopathies (Tableau 1).

Discussion

La VNI a réduit le recours à l’intubation par rapport à l’oxygénothérapie seule dans le traumatisme thoracique avec hypoxémie liée à une contusion pulmonaire.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2014  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 33 - N° S2

P. A74-A75 - septembre 2014 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • L’utilisation de la ventilation non invasive pour la pré-oxygénation augmente le temps d’apnée lors des endoscopies des voies aériennes supérieures : à propos d’une étude prospective, contrôlée, randomisée
  • O. Abou Arab, E. Dimov, P.-G. Guinot, E. Bernard, H. Dupont
| Article suivant Article suivant
  • Utilisation préventive de la ventilation non invasive en chirurgie cardiovasculaire et thoracique : une revue systématique de la littérature
  • P.-A. Allain, O. Szymkiewicz, A. Houhou, M. Hafiani, F. Bonnet

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.