Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Effet inhibiteur direct de la lidocaïne sur la prolifération et la migration de cellules cancéreuses du sein - 30/08/14

Doi : 10.1016/j.annfar.2014.07.022 
T.-N. Chamaraux-Tran 1, 2, , A. Charton 1, 2, C. Wendling 1, 3, M.-C. Rio 1, 3, C. Mathelin 1, 4, P. Diemunsch 1, 2
1 Université de Strasbourg, Strasbourg, France 
2 Service d’anesthésiologie et réanimation chirurgicale, hôpitaux universitaires de Strasbourg, hôpital de Hautepierre, Strasbourg, France 
3 Génomique fonctionnelle & cancer biologie moléculaire et cellulaire des cancers du sein, Institut de génétique et de biologie moléculaire et cellulaire (IGBMC), Illkirch 
4 Pôle de gynécologie-obstétrique, unité de sénologie, hôpitaux universitaires de Strasbourg, hôpital de Hautepierre, Strasbourg, France 

Auteur correspondant.

Résumé

Introduction

Des études cliniques rétrospectives ont suggéré l’effet protecteur de l’anesthésie loco-régionale contre les récidives locales et les métastases dans la chirurgie carcinologique [1]. Peu d’études se sont intéressées à l’impact de l’anesthésie dans le cancer du sein. Notre travail a consisté à évaluer in vitro le possible effet inhibiteur direct de la lidocaïne sur la prolifération et la migration cellulaires dans le cancer du sein.

Matériel et méthodes

La prolifération d’une lignée cellulaire épithéliale mammaire non-tumorale (MCF-10A) et de 3 lignées malignes (MCF-7, SKBr3 et MDA-MB-231) a été étudiée par test colorimétrique MTT. La migration cellulaire a été étudiée par test de blessure sur les cellules MCF-10A, SKBr3 et MDA-MB-231. Les cellules étaient exposées à de la lidocaïne (LIDO) à concentrations croissantes ou au contrôle éthanol (CTL).

Résultats

La prolifération cellulaire de toutes les lignées cellulaires après exposition à la LIDO (de 5×10−4 à 10−3M) pendant 4heures a permis une inhibition significative par rapport au CTL. À la concentration de 10−4M, l’inhibition est plus importante pour les cellules MDA-MB-231 (–10,38±9,87 %, moyenne±écart-type) que pour les cellules MCF-10A (+14,69±12,9 %, p<0,001). Pour la migration cellulaire, après 24heures, pour les cellules SKBr3, la blessure s’est refermée de 5,327±7,504 % pour le groupe LIDO à la dose de 10−4M contre 13,34±2,618 % pour le groupe CTL (p<0,01). Pour les cellules MDA-MB-231, les résultats étaient respectivement de 12,82±11,49 % contre 29,31±11,68 %, p<0,01. Cet effet inhibiteur de la migration cellulaire n’est pas retrouvé pour les cellules non-tumorales MCF-10A, avec une fermeture de 39,36±12,55 % (LIDO) contre 51,02±15,04 % (CTL), p=0,0931. Lorsque l’on compare les 3 lignées entre elles, l’effet inhibiteur de la LIDO est plus important pour les 2 lignées cancéreuses (Anova : p<0,001, Fig. 1).

Discussion

La lidocaïne, aux concentrations cliniques d’infiltration péricicatricielle, a un effet inhibiteur direct sur la prolifération et la migration de cellules cancéreuses de sein in vitro. Ces résultats devront faire l’objet d’une étude clinique prospective randomisée évaluant la survie sans récidive après chirurgie carcinologique mammaire.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2014  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 33 - N° S2

P. A8 - septembre 2014 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • La toxicité systémique des anesthésiques locaux peut-elle être prévenue par l’Intralipide® ?
  • P. Dureau, J.-X. Mazoit, V. Navarro, D. Benhamou, B. Charbit
| Article suivant Article suivant
  • Effet de la dexaméthasone sur la durée du bloc sensitif interscalénique à la ropivacaïne pour la chirurgie réglée de l’épaule
  • C. Geneve, L. Guillemet, K. Mirghani, C. Arbouet, C. Devaux, G. Quenet

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.