Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Incidence et facteurs associés aux complications graves du drainage pleural percutané : revue systématique - 30/08/14

Doi : 10.1016/j.annfar.2014.07.142 
F. Remérand , T. Lechat, M. Laffon, J. Fusciardi
 Groupement anesthésie réanimation SAMU, CHU de Tours, Tours, France 

Auteur correspondant.

Résumé

Introduction

Le drainage pleural percutané est le traitement de référence de divers épanchements pleuraux liquidiens ou gazeux. Plusieurs complications graves ont été décrites. Néanmoins, leur incidence exacte est encore inconnue. L’objectif de cette revue était d’évaluer l’incidence des complications graves du drainage pleural, et des paramètres susceptibles de l’influencer.

Matériel et méthodes

Recherche bibliographique sur la base de données Medline du 01/01/2004 au 07/03/2014, incluant les séries de plus de 20 adultes décrivant les complications/malpositions des drains pleuraux. Les incidences des complications graves non pulmonaires (cœur, gros vaisseaux, paroi, abdomen), pulmonaires et les empyèmes ont été calculées. Facteurs associés testés : étude rétrospective/prospective, scanographique ou pas, Seldinger ou pas

Résultats

Soixante-six études ont été analysées (11 024 drains). L’incidence des complications graves non pulmonaires était de 0,35 % (39 cas sur 11 024), non modifiée par les facteurs testés. L’incidence des plaies pulmonaires était de 0,54% (60 cas sur 11 024 drains). Elle était de 0,16 % (17 cas sur 10541) dans les études non scanographiques, et de 8,90 % (43 cas sur 483) dans les études scanographiques. Aucune étude scanographique n’a porté sur les drains type « Seldinger ». L’incidence des empyèmes était de 1,17 % (98 cas sur 8380 drains), celle des hémothorax de 0,41 % (25 cas sur 5715 drains).

Discussion

L’incidence des complications graves du drainage pleural (principalement pulmonaires) est proche de 10%. L’utilisation systématique de l’échographie lors du drainage pleural, plus que la technique de Seldinger seule, pourrait permettre de diminuer cette incidence.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2014  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 33 - N° S2

P. A87 - septembre 2014 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Petits donneurs d’organes pédiatriques : difficultés et enjeux
  • A. Wyniecki, O. Bustarret, E. Vergnaud, S. Jean, S. Blanot
| Article suivant Article suivant
  • Analyse des donneurs de poumons en 2013 au CHU de Lyon, critères de proposition, d’acceptation ou de refus
  • V. Labeye, A. Gregoire, F. Malavieille, O. Huot, T. Rimmelé

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.