Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Facteurs de risque de survenue d’une fibrillation atriale après pneumonectomie - 30/08/14

Doi : 10.1016/j.annfar.2014.07.148 
S. Rozencwajg 1, , B. Bonnot 2, O. Szymkiewicz 1, Y. Ynineb 1, F. Bonnet 1
1 Service d’anesthésie réanimation, hôpital Tenon, groupe hospitalier universitaire Est Parisien, AP–HP, université Pierre-et-Marie-Curie Paris VI 
2 Service d’anesthésie réanimation, hôpital Saint-Antoine, groupe hospitalier universitaire Est Parisien, AP–HP, université Pierre et Marie Curie Paris VI, Paris, France 

Auteur correspondant.

Résumé

Introduction

La fibrillation atriale (FA) est une complication majeure en chirurgie thoracique, associée à une augmentation de la morbi-mortalité post-opératoire et nécessitant des mesures thérapeutiques spécifiques. Son incidence est de l’ordre de 15 % à 30 % après pneumonectomie [1]. Les facteurs de risque sont mal connus, tandis que certains facteurs comme les corticoïdes pourraient avoir un rôle préventif [2].

Matériel et méthodes

Nous avons conduit une analyse des dossiers des patients ayant subi une pneumonectomie dans notre établissement entre 2004 et 2014 afin d’étudier les facteurs de risque associés à la survenue d’une FA en per- ou post-opératoire. Pour chaque patient ont été recueillis des données démographiques, chirurgicales et les traitements administrés. Une analyse univariée a été effectuée sur ces paramètres.

Résultats

Cent cinquante-sept patients ont été inclus avec un taux d’exhaustivité de 100 % sur la période concernée ; quatre patients ont été exclus de notre analyse (trois présentaient une FA en pré-opératoire et un était porteur d’un pace-maker). Vingt-deux pour cent (34/154) ont présenté au moins un épisode de FA en per ou post-opératoire. Les facteurs de risque significativement associés avec la survenue d’une FA en analyse univariée étaient l’âge (p=0,002) et l’IGS2 (p=0,0005) (Tableau 1). Ces deux facteurs n’étant pas indépendants, il n’a pas été réalisé d’analyse multivariée. La survenue d’un épisode de FA était associée de manière significative à une augmentation de la mortalité (27 % versus 12 % ; p=0,05).

Discussion

La FA est une complication fréquente après pneumonectomie associée à une surmortalité, mais qui reste difficile à prévoir. L’administration de dexamethasone, efficace en chirurgie cardiaque, n’est pas un facteur de prévention dans le contexte de la chirurgie pulmonaire.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2014  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 33 - N° S2

P. A90 - septembre 2014 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Impact du péri-opératoire sur la mortalité précoce post transplantation pulmonaire
  • S. Abbas, P. Piednoir, M. Desmard, P. Montravers
| Article suivant Article suivant
  • Les facteurs pronostiques des pneumopathies aiguës communautaires aux urgences
  • K. Khaleq, G. Tchamdja, D. Hillah, K. Yaqini, H. Louardi

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.