Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Anticorps antiphospholipides en pathologie digestive - 21/02/08

Doi : PM-30-38-1890 

A. Braham [1],

L. Safer [1],

F. Bdioui [1],

A. Lejmi [1],

I. Brahmi [1],

N. Ben Chabenne [1],

H. Ben Mimoun [1],

H. Saffar [1]

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 8
Iconographies 1
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Une famille d'anticorps

Les antiphospholipides sont des auto-anticorps très hétérogènes, regroupant les anticardiolipines mis en évidence par méthodes immunologiques et les anticoagulants de type lupique détectés par des tests de coagulation. Rencontrés dans de nombreuses affections autres que la pathologie dysimmunitaire, l'intérêt de ces anticorps vient à la fois de leur relative fréquence et des manifestations de type thrombotique auxquelles ils sont associés.

Au cours des maladies inflammatoires cryptogénétiques de l'intestin

Le risque de survenue de thrombose est important au cours de ces affections et la prévalence des anticorps antiphospholipides (Ac APL) est anormalement élevée. Toutefois, la contribution de ces anticorps dans la genèse de ces thromboses demeure controversée.

Au cours des maladies du foie

Alors que les troubles de l'hémostase sont habituels, paradoxalement, des manifestations thrombotiques ont été observées. Les Ac APL ont été fortement impliqués dans la genèse de ces thromboses particulièrement, dans les maladies alcooliques du foie, l'infection par le virus de l'hépatite C, l'hyperplasie nodulaire régénérative et la cirrhose et ceci indépendamment de la présence d'un carcinome hépatocellulaire associé.

Au cours du syndrome de Budd-Chiari non tumoral

Le syndrome des antiphospholipides est considéré comme la deuxième cause après les syndromes myéloprolifératifs. Il en est de même pour les thromboses portales et mésentériques où le syndrome des antiphospholipides devrait faire partie de leur bilan étiologique.

En pratique

Etant donné la diversité de ces anticorps (Ac), il est peu probable qu'un mécanisme unique pourra expliquer les manifestations thrombotiques auxquelles ils sont associés.

Abstract

Antiphospholipid antibodies and digestive tract disease

Diagnosis and prognosis

Antiphospholipids comprise a very heterogeneous group of auto-antibodies including anticardiolipids demonstrated by immunological methods and lupus anticoagulants detected by coagulation tests. Antiphospholipids are encountered in various conditions other than dysimmune disease and are frequently involve din thrombotic manifestations. We discuss here the implications of these antibodies in digestive tract diseases and present an analysis of their diagnostic and prognostic value for optimal therapeutic and monitoring approaches.

Clinical manifestations

The risk of thrombosis is high in patients with cryptogenetic inflammatory bowel disease. The prevalence of antiphospholipid antibodies (AcAPL) is abnormally high in these patients, but their contribution to the development of thrombosis remains controversial. Patients with liver disease generally exhibit coagulation disorders, with paradoxical thrombotic manifestations. AcAPL are strongly implicated in the development of thrombosis, particularly in patients with alcoholic liver disease, hepatitis C, regenerative nodular hyperplasia,and cirrhosis, independently of the presence of an associated hepatocellular carcinoma. Antiphospholipid syndrome is considered to be the second leading cause of non-tumor-related Budd-Chiari syndrome, after myeproliferative syndromes. Likewise for portal or mesenteric vein thrombosis where antiphospholipid antibodies would be involved in the causal mechanism.

Underlying mechanisms

Due to the diversity of these antibodies, it is unlikely that a unique mechanism could explain all the different thrombotic manifestations associated with their presence.


Plan



© 1890 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 30 - N° 38

P. 1890-1897 - décembre 2001 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Les dissections des artères cervicales
| Article suivant Article suivant
  • Beaucoup d'inconnues sur les méfaits du cannabis
  • Ph. L.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.